Alpes de Haute-Provence : [MAJ] le blocage de la porte d’entrée de la plateforme Arkema Saint-Auban est levé

Alpes de Haute-Provence : [MAJ] le blocage de la porte d’entrée de la plateforme Arkema Saint-Auban est levé

SOCIÉTÉ / La grève est maintenue suite à un vote à l’unanimité des 58 salariés réunis en assemblée ce matin.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Le blocage de la porte d’entrée de la plateforme Arkema Saint-Auban est levé depuis ce jeudi matin, indique la CGT. « Notre direction a profité de nos convocations à Digne au Tribunal d'instance et en Préfecture pour mettre la pression aux intérimaires pompiers en leur ordonnant de déplacer les camions bloquant l'entrée du site », indique David Bouissou, représentant CGT. Une levée de blocage anticipé par l'intersyndical avant le jugement du tribunal de grande instance de Digne-les-Bains, qui a statué ce jeudi après-midi, à la demande de Kem One, contre le blocage du site.

 

« Ce geste fort, de lever le blocage, de la part des syndicats CGT , CFDT , des salariés grévistes et des représentants du personnel montre notre volonté de renouer le dialogue avec notre direction silencieuse depuis le début de ce conflit », CGT et CFDT

 

Selon la direction, ce blocage avait « des conséquences directes sur l’activité de la société Kem One, qui partage la plateforme industrielle et dont l’entrée du site est commune avec Arkema. » Une direction qui refuse toujours, à cette heure, de répondre aux questions de la rédaction d'Alpes 1.

En savoir plus >>>  grève Arkema, la direction assigne en justice les responsables syndicaux

 

En anticipant le jugement du tribunal de lever le blocage, et ce malgré  « une attitude méprisante de la direction », l'intersyndical souhaite ainsi lancer un signal pour « renouer le dialogue ». Pour autant, le mouvement de grève, débuté depuis le 11 juin, se poursuit, suite au vote à l'unanimité des 58 salariés réunis en assemblée, ce jeudi matin, afin de  protester contre un projet réduisant la présence de salariés pompiers sur ce site classé Seveso 2, seuil haut, pour des raisons « purement économiques. » Lire notre article ici.

 

Sur le même sujet >>>: Arkema, alors que le préfet rassure, l’intersyndicale appelle à la mobilisation de la population

 

 

A.Vallauri / A.Cam

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios