Alpes de Haute-Provence : Arkema, alors que le préfet rassure, l’intersyndicale appelle à la mobilisation de la population

Alpes de Haute-Provence : Arkema, alors que le préfet rassure, l’intersyndicale appelle à la mobilisation de la population

SOCIAL / Depuis le 11 juin les syndicats CGT et CFDT s’inquiètent d’un plan de réorganisation. De son côté, garant de la sécurité du site, le préfet se veut rassurant, alors que la direction d’Arkema refuse de participer à une table ronde en préfecture.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Depuis le 11 juin les salariés de la plateforme industrielle d’Arkema Saint-Auban, classée SEVESO 2 seuil haut, sont mobilisés pour contester un projet remettant en cause « la sûreté, la sécurité des installations et de leurs salariés » et dénoncent une réorganisation ayant comme impact « la suppression des pompiers postés en dehors des heures ouvrées, week-end et jours fériés. » Aujourd'hui, ce sont les syndicats qui appellent à la mobilisation de l’ensemble de la population devant le site ce mardi 19 juin.

 

« Ce projet met aussi en danger les riverains de l’usine », CGT et CFDT.

 

Réponse du préfet : « la sécurité est assurée »

Garant de la bonne mise en application des installations classées SEVESO 2, le préfet des Alpes de Haute-Provence, Bernard Guérin, ne semble pas avoir les mêmes informations que l’intersyndicale et souhaite rassurer la population.

Mais une question reste en suspens : la direction d’Arkema ne répondant pas à la presse et refusant une table ronde en préfecture proposée par les syndicats, n’y aurait-il pas un double discours sur ce plan de réorganisation ?

 

A.Cam



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios