Alpes de Haute-Provence: l'Association des Amis des Mées pour valoriser le territoire

Alpes de Haute-Provence: l'Association des Amis des Mées pour valoriser le territoire

L'ÉCHO DES COMMUNES / Troisième épisode sur la commune des Mées.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Des traces de remparts, des portes fortifiées, un patrimoine religieux important : l'Association Les Amis des Mées travaille depuis 35 ans à valoriser, mais aussi à transmettre ce patrimoine. "On a beaucoup travaillé sur la restauration. On a créé un musée du pigeonnier, de l'olivier. On fait des animations, des concerts, des expositions et des recherches avec des publications à la clé", exlique Alain Robert, le trésorier de l'association.

Dernière publication en date : "Mémoire du ver à soie en Haute-Provence "de Jean-Pierre Pinnatel, secrétaire de l'association. Un ouvrage très complet sur un pan de l'histoire parfois méconnu de la commune. 

 

 

 

Mardi : Le deuxième plus grand parc solaire est aux Mées. Quatre ans de travaux ont été nécessaires. Aujourd'hui, "nous avons 340.000 panneaux, ce qui fait que nous sommes à près de 70 hectares", indique Claude Dominici, guide de pays. "La production actuelle, c'est 100 megawatts. Ça pourrait satisfaire la consommation des départements des Alpes de Haute-Provence et des Hautes-Alpes. En fait, les sociétés produisent et ERDF rachète l'électricité et en fait la distribution", explique sur Alpes 1 Claude Dominici

 

 

Un parc que vous pouvez visiter de début juin à fin septembre. Il inspire aussi l'étranger, car "des délégation étrangères viennent comme des Thailandais, des personnes du Bénin, du Mali, de Colombie".   

 

 

Lundi : Un nouvel EHPAD sur la commune des Mées. "Nous disposons aujourd'hui de 62 lits d'EHPAD, plus 10 lits pour accueillir les personnes handicapées vieillissantes", souligne le maire Gérard Paul. Mais le bâtiment a une trentaine d'années. Il est vieillissant. Un projet est donc lancé pour créer un nouvel établissement. La municipalité n'est pas le maitre d'oeuvre, mais fait l'acquisition du foncier. "Cet établissement, c'est le plus gros employeur de la commune", indique le maire.

 

 

La municipalité espère un début des travaux pour 2019.

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios