Alpes de Haute-Provence : le patronat interpelle les candidats aux législatives "sur l’urgence à réformer"

Alpes de Haute-Provence : le patronat interpelle les candidats aux législatives

ÉCONOMIE / Avec l’appui d’un document de quatre pages, intitulé « 5 ans pour faire gagner la France et les Français », l’UDE 04 (Medef et CGPME) met en évidence 4 axes de réforme, 7 mesures d’urgence économique et une méthode pour rétablir la confiance avec les entrepreneurs.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

« Pour faire gagner la France et tous les Français, notre pays doit changer au niveau économique, social, sociétal et environnemental », indique Denis Vogade, président de l’Union des Entreprise 04 (UDE 04).  Des actions qui devront être portées « par les parlementaires, les élus locaux, mais aussi les forces vives », précise encore le représentant local du Medef et de la CGPME dans un contexte difficile :

Source : Eurostat

 

« Travailler ensemble autour d’un plan structuré »

Ainsi, l’UDE avance sept mesures d’urgence pour rétablir la confiance. Des mesures qui sonnent comme autant de propositions de programme, de la part du patronat bas-alpin. Alors qu’attendent les entrepreneurs des Alpes de Haute-Provence ? Denis Vogade annonce quelques pistes :

 

Plus en détail, le patronat propose la mise en place d’un chantier sur deux périodes et à cheval sur les deux quinquennats à venir.

 

Premier chantier :  2017-2018, traiter l’urgence.

Supprimer le dispositif pénibilité existant : « complexe, couteux et inapplicable en l’état pour les PME et TPE. »

Remplacer le prélèvement à la source par un système de contemporanéité du prélèvement : «  un projet improvisé (…) Commençons par capitaliser sur la dématérialisation des déclarations et la mensualisation pour le rendre le prélèvement contemporain de la déclaration. »

Revoir la fiscalité du capital et supprimer l’ISF : « simplifions en instaurant une flat tax sur les revenus du capital de 25%, qui est la moyenne européenne. Supprimons l’ISF qui a fait tellement de mal à nos entreprises de tailles intermédiaires patrimoniales. »

Revenir sur les 35 heures : « un repoussoir pour beaucoup d’investisseurs étrangers et une contrainte pour beaucoup d’entreprises (…) Il faut laisser les entreprises libres de négocier la durée du travail. »

Plafonner les indemnités prud’homales : « rassurer les chefs d’entreprise et garantir les droits et indemnités des salariés auront pour conséquence de neutraliser cette peur de l’embauche. »

Mettre en place une instance unique de discussion et de négociation au sein des entreprises : « au lieu de quatre instances représentatives dans les entreprises de 50 salariés, fusionnons-les pour n’en créer qu’une seule. Permettons aux salariés élus de négocier sur tous les sujets. »

Procéder à une nouvelle baisse des charges pesant sur le travail et alléger les taxes et impôts :  « il faut un effort supplémentaire de 30 milliards d’euros d’allègement de charges sur le travail (…) encadrons plus strictement la fiscalité locale qui a fortement augmenté et qui ralentit le rétablissement des marges des entreprises. »

 

Deuxième chantier : 2018-2022, les réformes.

L’UPE engage d'or et déjà un débat d’avenir, qui ira au-delà du quinquennat d’Emmanuel Macron, et demande au gouvernement d’agir avec une vision à long terme.

L’éducation « pour bâtir les compétences de demain », la compétitivité des entreprises « pour une fiscalité de croissance », un modèle économique et social à renouveler et la simplification « pour un environnement de confiance » et, pour cela, il y a urgence à aller au-delà des paroles pour le président de l’UPE 04, Denis Vogade :

 

 



0 commentaire

Laisser un commentaire
  1. Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

A lire également

Alpes de Haute-Provence : courir à Jausiers pour venir en aide à un…

SPORT / Le trail de Restefond la Bonnette et le Vertical de Siguret se tiendront ce week-end, tous les bénéfices seront reversés à l'association E.N.Z.O

Alpes de Haute-Provence : Saint-Pons, une fête pour sauver le patrimoine

LOISIRS / Dès ce vendredi et tout le week-end, la commune organise la fête de la moisson

Alpes de Haute-Provence : la piscine municipale de Sisteron fermée suite…

LOISIRS / Les dégâts se révèlent trop importants pour permettre des travaux de fin de saison

Alpes de Haute-Provence : risque très sévère feux de forêts à l'ouest

MÉTÉO / Des appels à la vigilance sont lancés par la préfecture

Alpes de Haute-Provence : faire venir encore et toujours plus de nouveaux…

SANTÉ / Une collecte se déroule ce jeudi à Mallemoisson

Alpes de Haute-Provence : les chefs d'entreprise derrière les bancs de…

ÉCONOMIE / Depuis 2007, l'UDE 04 depuis épaulée par la CCI 04 organisent l'Université des entrepreneurs

Alpes de Haute-Provence : l'Open de Tennis de Pra Loup touche à sa fin

SPORT / C'est aujourd'hui que les finalistes s'affronteront dans ce tournoi qui a réuni plus de 200 concurrents

Alpes du Sud : les préfectures fermées ce lundi

SOCIÉTÉ / En raison du 15 août, les services de l'État affichent clos

Alpes de Haute-Provence : une voiture et une moto se percutent à Saint-Vincent-les-Forts

FAITS DIVERS / Le motard a été gravement blessé. Selon les premiers éléments, les deux véhicules circulaient à la limite de leurs voies quand ils se sont percutés frontalement

Alpes de Haute-Provence : un adolescent de 15 ans perd la vie dans un…

FAITS DIVERS / Une voiture a percuté un arbre dans la nuit de ce samedi à dimanche. Les trois jeunes hommes, originaires des Alpes-Maritimes, revenaient d'une fête

Alpes de Haute-Provence : grave incendie à Rougon, un groupe de scouts…

FAITS DIVERS / 90 pompiers étaient toujours mobilisés à 13h, dont des renforts varois. La gendarmerie a dû faire décoller son hélicoptère, alors qu'un groupe de scouts était en randonnée dans le secteur du sinistre

Alpes de Haute-Provence : 300 M€ de dotations coupés aux collectivités,…

POLITIQUE / Coup de colère du maire de Nibles et président de l'Association des Maires Ruraux dans les Alpes de Haute-Provence : "quels seront les critères pour considérer que tel projet mérite d’être réalisé et non un autre ?"

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios