Alpes de Haute-Provence : primaire de la droite et du centre, vue par C.Castaner

Alpes de Haute-Provence : primaire de la droite et du centre, vue par C.Castaner

POLITIQUE / Christophe Castaner, député-maire (PS) de Forcalquier dans les Alpes-de-Haute-Provence, a joué la carte de l'humour après la défaite de N.Sarkozy lors du premier tour de la primaire de la droite et du centre.

 

- Alpes de Haute-Provence -

Jamais avare d’un petit tacle à la droite, avec une bonne dose d’ironie, le député-maire PS Christophe Castaner a très vite ironisé sur la défaite de Nicolas Sarkozy, suggérant que l'ancien chef de l'État serait sûrement condamné à une peine de prison. Ainsi dans un tweet dans lequel figure Nicolas Sarkozy lors d'une visite dans une prison, le parlementaire ironise sur les affaires en cours, en évoquant ses « nouveaux bureaux. »

 

 

Raccourci et présomption d’innocence au placard pour l’élu bas-alpin, quand l’ancien chef de l’État n’est pas désigné coupable. Si Nicolas Sarkozy est mis en examen dans deux affaires : l’affaire Bygmalion et le financement illégal de la campagne de 2012 pour la première, la seconde dans l’affaire des écoutes et le trafic d’influence, il n’a pas été évoqué par les juges un passage par la case prison.

Un peu plus tard dans la soirée, Christophe Castaner a finalement supprimé son tweet. « L'humour en référence aux conséquences des deux mises en examen semble maladroit un soir de défaite. Dont acte », a-t-il écrit.

 

 

Dont acte, d’autant que l’ancien président est arrivé en deuxième position de la primaire dans les Alpes de Haute-Provence.

En savoir plus >>> Alpes du Sud : Fillon prend le large dans nos départements

 

C.Castaner, l’élu qui tweet plus vite que de raison…

Comme lorsqu’en janvier 2015, alors que tous les parlementaires se lèvent en hommage aux victimes de Charlie Hebdo, policiers et otages juifs du supermarché de la porte de Vincennes, Christophe Castaner relaye un peu rapidement un tweet viral qui semble montrer les élus FN assis lors de cet hommage.

 

 

Or, cette image est trompeuse. Les deux députés FN se sont bien levés pour chanter l'hymne avec les autres. On le voit, de loin sur les images de la chaîne parlementaire ci-dessous.

 

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios