Alpes de Haute-Provence : élection CCI, R.Gomez présente une liste « force de propositions et d’actions »

Alpes de Haute-Provence : élection CCI, R.Gomez présente une liste « force de propositions et d’actions »

ÉCONOMIE / La campagne pour les élections à la présidence de Chambre de Commerce et d’Industrie 2016 dans les Alpes de Haute-Provence, qui se tiendront du 20 octobre au 2 novembre, est lancée.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

La rentrée est bien entamée et la campagne pour les élections à la présidence de Chambre de Commerce et d’Industrie 2016 dans les Alpes de Haute-Provence - qui se tiendront du 20 octobre au 2 novembre - bat son plein. Bat son plein, ou presque, puisque si la liste de Roland Gomez, patron de l’entreprise Proman (Manosque), se fait entendre dans le territoire, celle portée par la présidente sortante Nicole Pelloux est au contraire aux abonnées absents. « Je ne suis même pas sûr qu’elle puisse monter une liste tant elle laisse derrière elle un mauvais bilan », nous glisse un proche.

De son côté la liste « L’Énergie d’entreprendre » avec Roland Gomez et l’Union des Entreprises (UDE 04), a tenu à marquer sa différence sur la forme, avant de présenter le fond, à savoir son programme d’ici une semaine.

 

« Force de propositions et d’actions »

À cette heure, n’attendez pas du candidat Roland Gomez, patron du groupe familial Proman qui a dépassé en 2015 le milliard d'euros de chiffre d'affaires, de vous révéler quoi que ce soit. Maître de son calendrier, l’heure est à la présentation de son équipe et de la philosophie qu’il souhaite impulser. « Ce que je sais à ce jour, c’est que les commerçants et les artisans du département ne se sentent pas assez en lien avec la CCI, nous voulons remettre en place cette proximité, je ne veux plus entendre des phrases comme ‘à quoi sert la CCI ?’ », déclare Roland Gomez. « Une de nos actions de début de mandature sera de mieux intégrer le travail des permanents de la CCI en leur donnant plus d’autonomie. »

 

« Pas d’engagement politique pour notre liste »

Une affirmation sous forme de tacle envers la présidente sortante, élue sur le commune de Sisteron. « Lors de nos rencontres nous a été remonté que la présidente actuelle, parce qu’engagée politiquement, ne portait pas la même attention aux dossiers qui lui étaient présenté. Notre engagement politique ne sera pas visible, de gauche de droite ou d’ailleurs l’écoute sera identique », affirme le chef d’entreprise.

 

Quels sont les atouts à faire valoir pour la venue de nouvelles entreprises ?

« La lavande, le paysage, la qualité de vie, bien sûr, mais ce n’est pas cela qui fait venir les entreprises », constate le candidat. Pour le Roland Gomez le vrai atout du département, c’est la proximité qu’offre l’A 51 avec des pôles économiques comme Aix ou Marseille, mais aussi avec des réseaux de transports comme Aix-Tgv ou l’aéroport de Marignane. « On a souvent démontré à des investisseurs que le temps de trajet était équivalent voir moindre que s’ils s’installaient à Aubagne par exemple ».

Mais Roland Gomez n’omet pas de citer quelques points négatifs, comme le foncier qui n’est pas disponible à 100%, « et sur ce sujet nous devons travailler avec les intercommunalités et les institutions. »

 

Comment un petit département pourra peser sur la CCI Régionale ?

Sans fausse modestie, Roland Gomez sait que le poids de son entreprise lui permettra de jouer à arme égale avec d’autres firmes rattachées aux Bouches-du-Rhône ou aux Alpes-Maritimes. « Nous sommes reconnues en région, Proman est une entreprise importante dans la région, c’est un atout qui nous permettra d’être entendus », perçoit le candidat.

L’hôtel de Région de la CCI dont « dépend beaucoup » l’antenne départementale, Roland Gomez en a bien conscience. Alors, il se dit « attentif » à l’élection qui se jouera également en région. Une élection  dont le président sortant Maurice Brun n’a toujours pas trouvé de liste départementale où s’inscrire pour pouvoir briguer un nouveau mandat.

Attentif à l’élection de la CCI régionale, à quel point ? En envisageant sa propre candidature ? Sur ce point Roland Gomez ne répondra pas. Mais certains observateurs bien renseignés ne ferment pas la porte à cette option.

 

La liste l’énergie d’entreprendre :

 

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios