Le 8:30 avec le Colonel Patrick Moreau

Le 8:30 avec le Colonel Patrick Moreau

SÉCURITÉ /

 

- Hautes-Alpes - 

 

Pas contre le vaccin, mais contre l’obligation de se faire vacciner : voilà ce que l’on entend depuis plusieurs semaines en France. Eux ont fait partie du cortège de ces métiers estimés en relation avec des personnes vulnérables et qui devaient donc se faire vacciner : ce sont les pompiers. Les professionnels avaient déjà reçu les injections, mais les volontaires devaient eux aussi y passer avec ce délai qui était imposé : le 15 septembre. Au-delà c’était la suspension sans salaire. "Nous avons 116 pompiers qui ne sont pas entrés dans le schéma vaccinal et qui sont sous suspension temporaire d'activité", explique le colonel Patrick Moreau, directeur du SDIS 05. Une obligation vaccinale en deux temps : le 15 septembre où il fallait entrer dans le schéma vaccinal et le 15 octobre où il faut être totalement vacciné, "nous verrons dès cette date la situation de nos effectifs".