Le 8:30 avec Jean-Laurent Félizia

Le 8:30 avec Jean-Laurent Félizia

POLITIQUE / Le candidat du Rassemblement Écologique et Social pour les élections régionales a décidé de se maintenir au second tour ce dimanche. Malgré un Rassemblement National qui arrive en tête. Pas de front républicain, mais l'espoir d'un "sursaut" des abstentionnistes

 

- Région - 

 

Régionales en Provence-Alpes-Côte d’Azur : c’est donc une triangulaire qui s’annonce. Jean-Laurent Félizia a décidé de son maintien, malgré l’arrivée du Rassemblement National en tête, malgré son score de 16,89 % des suffrages exprimés. Il n’y aura pas de front républicain, « la décision a été prise dès le début de campagne et de façon collective » explique t-il dans « Le 8 :30 » d’Alpes 1. Mais le candidat du Rassemblement Écologique et Social espère un « sursaut républicain », se tournant alors vers les abstentionnistes.

 

« Il y a un adversaire, Renaud Muselier, et un ennemi, le Rassemblement National », J.-L. Félizia

 

Un ennemi que le candidat ne combattra pas avec l’arme du front républicain. Pas question de parler d’alliances avec Renaud Muselier, « nous avons un projet qui n’est pas le sien. On déposerait une liste métisse, comment serait perçu ce bidouillage ? Les gens se diraient quoi ? Ils ne sont là que pour des strapontins ». S’il sait qu’il ne sera pas élu au sortir de ce second tour, Jean-Laurent Félizia veut faire peser les idées de son programme dans la prochaine mandature, « si on est promis à chaque fois à s’effacer devant le risque du RN, on ne se présente pas. On peut rayer de la carte les partis de gauche et l’écologie politique ».

 

EELV, PS et PC appellent au retrait de la liste

Jean-Laurent Félizia mise gros en jouant le maintien. Car sa famille politique lui a déjà ôté l’investiture pour ces échéances électorales, mais pourrait bien l’exclure. Quant au PS ou au Parti Communiste, les deux formations sont partisanes d’un retrait au profit de Renaud Muselier. « Je ne suis pas sourd à ces appels, il y a la politique qu’on théorise et qui est éloignée des territoires. Et puis il y a celles et ceux qui tiennent la barque sur le terrain, sont à l’écoute des problématiques remontées et entendent les porter en existant politiquement ».


En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios