Le 8:30 avec Sandra Boeufgras, coordinatrice du dispositif "Familles Gouvernantes"

Le 8:30 avec Sandra Boeufgras, coordinatrice du dispositif "Familles Gouvernantes"

SOCIÉTÉ / Un dispositif porté par l'UDAF des Hautes-Alpes, qui lutte contre l'isolement de personnes sous mesure de protection civile et ne pouvant vivre de façon autonome en raison de leur âge ou de leur handicap. C'est une colocation avec l'intervention quotidienne d'une gouvernante ou maitresse de maison

 

- Hautes-Alpes - 

 

C’est un nouveau dispositif qui voit le jour dans les Hautes-Alpes. S’il s’est déjà essaimé dans 90 départements en France, il arrive dans les Alpes avec l’UDAF à la manœuvre : « Familles Gouvernantes ». L’objectif est simple : conduire des personnes vulnérables vers une vie quotidienne stable, par une colocation avec l’intervention d’une gouvernante.

Depuis le début du mois d’avril, Pascal, Jean-Pierre, Saïd et Gérald sont installés en colocation dans un logement à Gap. Ce sont des personnes placées « sous mesure de protection civile », explique Sandra Boeufgras, la coordinatrice de ce dispositif, qui bien souvent ne peuvent assumer seules l’organisation de la vie de tous les jours. Les profils sont différents, « ils sont déjà tous volontaires pour vivre une colocation. Ils ont rencontré un parcours résidentiel et personnel chaotique. Deux étaient à l’hôtel social, un était locataire au sein du parc HLM mais en situation d’isolement. Le dernier avait un logement personnel mais y vivait peu en raison d’hospitalisation ».

 

Combattre l’isolement

Au niveau national, les personnes accueillies cumulent souvent plusieurs handicaps et n’ont aucun mode d’hébergement. Selon l’UNAF, l’Union Nationale des Associations Familiales, il peut aussi y avoir un parcours d’addictions, « il y a une préparation avant l’entrée dans le dispositif avec une démarche de soins ». Des colocataires qui souffrent souvent du même mal, l’isolement, « leur parcours de vie a été chaotique. La solution a souvent été le repli sur soi, se retirer de la société parce qu’on n’a pas le choix ».

Le dispositif « Familles Gouvernantes » leur permet de les ouvrir à la vie sociale, « retrouver le goût d’aller vers l’extérieur ». Et pour accompagner au mieux ces personnes vulnérables, une gouvernante ou maitresse de maison intervient du lundi au vendredi. Ce sont des professionnelles formées, « elles sont l’interface. Leur action est de faire vivre le logement, d’accompagner les personnes dans le quotidien, les courses, les différentes démarches, rappeler les rendez-vous ». Elles veillent à leur bien être individuel mais aussi au bon déroulement de la vie en colocation.

Un projet de vie sociale et partagée conçu avec les habitants, dont les frais de colocation sont pris en charge par les habitants. Le programme est porté et financé jusqu’en août 2023. D’ici deux ans, la pertinence de ce projet sera vérifiée.


En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios