Région : une mortalité record en raison de l’épidémie de Covid-19

Région : une mortalité record en raison de l’épidémie de Covid-19

SOCIÉTÉ / Selon l'INSEE, l’espérance de vie diminue de cinq mois pour les femmes et de huit mois pour les hommes sur ces deux dernières années

 

- Région -

 

 

Nous sommes 5.130.000 habitants en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, soit 8 % de la population française. Dernier chiffre dévoilé par l’INSEE. Si les Bouches du Rhône pèsent 40 % de la population régionale, les Alpes du Sud sont les petits poucets. Ils sont 166.000 Bas-Alpins, 141.000 Haut-Alpins, soit 3 % des habitants régionaux.

 

La crise COVID casse la dynamique démographique

Entre 2012 et 2022, la région Provence-Alpes-Côte d'Azur a eu l'habitude de voir une croissance stable de sa population, de l'ordre de 0,4 % par an. Une croissance due à un tiers par le solde naturel, c'est à dire des naissances plus importantes que des décès. Et aux deux tiers par le solde migratoire, c'est à dire ces mouvements de populations qui décident de vivre sur notre territoire.

Cependant, la crise sanitaire a cassé les courbes. L’INSEE note déjà une « surmortalité », 13 % de décès en plus en 2021 par rapport à 2019, l’année référence. 2021 a été particulièrement « meurtrière » en PACA avec 58.200 morts.

 

« C’est la région de France la plus touchée par la mortalité, surtout au niveau des hommes et des 65 ans et plus », INSEE

 

Particularité par contre pour les Hautes-Alpes : si le département a été très impacté au début de l’épidémie, les décès ont baissé l’an dernier.

 

Plus de décès que de naissances

Autre impact de la crise sanitaire : les futurs parents ont reporté leur projet d’avoir un bébé, par crainte des effets du coronavirus mais pas que… la crise économique, le confinement et les inquiétudes de complication auront eu raison de grossesses.

Conséquences : le solde naturel est négatif, il y aura eu plus de morts que de naissances en 2021 dans la région. Et l’espérance de vie chute, de 5 mois en moyenne pour les femmes et de 8 mois pour les hommes.

 

C. Cava Michard / C.Lourenço