Région : les réserves de sang à un niveau critique

Région : les réserves de sang à un niveau critique

SOLIDARITÉ / SANTÉ / Un appel à la solidarité est lancé par l’Établissement Français du Sang

 

- Région -

 

C’est un appel à la solidarité qui est lancé en cette fin d’année. Donner son sang : ce geste tout simple, qui prend seulement une heure, peut sauver trois vies. L’Établissement Français du Sang sollicite tous les donneurs connus et ceux qui n’auraient jamais donné à se mobiliser car la situation est critique notamment en PACA selon Brice Mollaret, responsable des collectes de sang mobile.

 

« La situation est très critique, le niveau des stocks est dangereusement faible », B. Mollaret

 

Pourtant, 10.000 dons de sang sont nécessaires chaque jour de l’année pour répondre aux besoins des patients. Pour donner, les conditions sont simples, il faut être majeur, avoir moins de 71 ans, faire plus de 50 kg et être en bonne santé. Le pass sanitaire n’est pas demandé. Mais face à la COVID 19, l’EFS rappelle que toutes les précautions sont prises, « ça fait deux ans qu’on déploie les gestes barrières partout sur nos lieux de collecte. Il n’y a aucun risque sur les lieux de collecte »

 

La durée de vie des produits sanguins limitée

L’Établissement Français du sang souligne que les collectes doivent être régulières car la durée de vie des produits sanguins est limitée. C’est sept jours pour les plaquettes et 42 jours pour les globules. Du sang qui sauve des vies insiste Brice Mollaret, « une maman qui fait une hémorragie au moment de la naissance, elle ne va pas attendre deux jours ni deux heures pour sa poche de sang. Il y a les maladies du sang, les cancers, les leucémies avec des personnes qui ont besoin de sang très régulièrement ».

 

Des collectes sont prévues dans les Alpes du Sud en cette fin d’année

Ce lundi à Embrun, ce mardi à Tallard, ce mercredi à Briançon, et vendredi à Gap. Le détail des collectes est à retrouver sur le site de l’Etablissement Français du Sang. Il est conseillé de prendre rendez-vous.

Le dossier d’Aurore Vallauri :

 

 

A. Vallauri