Région : PACA, le prix médian des maisons est le plus cher de France

Région : PACA, le prix médian des maisons est le plus cher de France

SOCIÉTÉ / Mais des disparités existent selon les territoires. Sur le secteur dignois, le marché du logement est peu dynamique. Ce sont les conclusions d'une étude de l'INSEE

 

- Région -

 

La Région PACA est la deuxième région de France métropolitaine pour le prix du logement. C’est ce qui ressort d’une étude de l’INSEE qui se base sur l’année 2017. Le prix médian des appartements s’établit à 3.100 euros par m² en région PACA. Un prix loin derrière l’Ile de France avec 4.800 euros le m² mais bien devant les autres régions de province. Le prix médian des maisons est d’ailleurs le plus élevé des régions françaises souligne l’INSEE.

 

Cinq configurations territoriales

L’Institut National de la Statistiques et des Études Économiques fait apparaitre cinq configurations territoriales au regard du marché du logement : « les zones urbaines » avec une majorité de locataires et des logements suroccupés, « les territoires périurbains » avec une forte demande de maisons, « la montagne et littoral » avec une forte demande portée par les résidences secondaires, « les configurations intermédiaires » et puis « les espaces à prix faibles et vacance élevée ».

 

Les Alpes du Sud sont concernées par deux grands schémas

Tout d’abord, la montagne attire. Dans la partie alpine, les ventes se concentrent sur des résidences secondaires, « principalement des studios de montagne » souligne l’INSEE. Ici, les prix restent modérés, 2.130 euros par m². C’est le cas par exemple du Briançonnais ou de l’Embrunais.

Autre configuration, celle qui est appelée « intermédiaires ». Elle concerne les territoires de Laragne-Montéglin, Chorges, Sisteron, Manosque ou encore Valensole. Ici, les prix médians sont à un niveau intermédiaire pour la région. La dynamique des ventes est modérée selon l’INSEE.

Et puis, on peut noter deux spécificités. Gap tout d’abord : le territoire a « un profil résidentiel avec plus d’actifs que d’emplois offerts et des navettes domiciles travail importantes ». Enfin Digne les Bains, la ville préfecture bas-alpine attire peu. Les prix y sont les plus faibles de la région, ils sont même en « dessous du prix médian métropolitain » note l’INSEE

 

A. Vallauri