Région : la Région va financer des dispositifs d'urgence contre les violences faites aux femmes

Région : la Région va financer des dispositifs d'urgence contre les violences faites aux femmes

POLITIQUE / Ce jeudi se tiendront à Marseille les assises régionales de lutte contre les violences faites aux femmes. Entretien avec Sabrina Agresti-Roubache, conseillère régionale spéciale en charge de ces actions

 

- Région PACA -

 

La lutte contre les violences faites aux femmes sera une grande priorité régionale. Alors que depuis le début de l’année en France, 101 femmes sont décédées sous les coups de leurs conjoints ou ex-conjoints, l’hémicycle basé à Marseille veut envoyer un signal politique fort. Des assises régionales contre ces violences se tiendront ce jeudi matin à Marseille.

 

Déployer les dispositifs d'urgence sur les territoires

« Nous sommes la région la plus volontariste et la plus engagée », estime Sabrina Agresti-Roubache. Invitée du « 8 :30 » ce matin sur Alpes 1, la conseillère régionale spéciale en charge de grandes causes régionales a dans son portefeuille la lutte contre le harcèlement scolaire et les violences faites aux femmes. « Nous envoyons un signal politique fort, aujourd’hui il n’y a plus uniquement l’État qui s’en occupe. Il peut s’appuyer sur la région PACA. On a sept ans pour changer les choses », poursuit l’élue. La collectivité veut donc déployer son action sur les réseaux d’associations, les plannings familiaux ou les CIDFF. « Nous allons lancer un appel à projets à la fin de l’année pour financer tous ceux qui travaillent avec des dispositifs d’alerte, associations ou entreprises ».