Région : le RN dénonce "une élection par effraction" avec le comité représentatif

Région : le RN dénonce "une élection par effraction" avec le comité représentatif

POLITIQUE / Un comité représentatif du rassemblement écologique et social promis dans l'entre deux tours par Renaud Muselier à Jean-Laurent Félizia, après le retrait de la liste de gauche. Mais qui suscite l'opposition du Rassemblement National

 

- Région - 

 

Politique, Renaud Muselier a honoré sa promesse : celle de créer un comité représentatif du Rassemblement Écologique et Social. Lors des élections régionales, la liste de gauche de Jean-Laurent Félizia s’était retirée pour faire barrage au Rassemblement National et avait appelé à voter pour Renaud Muselier. Dans l’entre deux tours, le futur président de l’hémicycle marseillais avait alors promis à la gauche un comité représentatif écologique et social. Pour qu’il n’ait pas des airs « d’usine à gaz » comme l’avaient décrit ses détracteurs, ce comité pourra proposer une motion et un vœu à chaque assemblée plénière ainsi qu’un discours de politique générale par an.

 

Le RN dénonce « une élection par effraction »

Le groupe d’opposition régional porté par le Rassemblement National ne change pas de fusil d’épaule. Pour Franck Allisio, ce n’est ni plus ni moins qu’une « rançon électorale. Le problème de fond touche au principe de la démocratie : on ne peut pas être élu par effraction ». Et d’estimer que la majorité Muselier franchit la « ligne rouge » avec des « faux élus qui disposent de vrais moyens : deux collaborateurs payés aux frais du contribuable ».

 

« Ils peuvent s’exprimer », R. Muselier

 

Des attaques qui n’ont pas manqué de faire bondir Renaud Muselier, « nous sommes là pour comprendre, prendre des avis. C’est quelque chose d’important d’avoir des conseils complémentaires ». Au final, ce comité représentatif devait déposer une motion hier. Elle n’a pu l’être, l’élue qui devait la présenter étant absente.

 

C. Cava Michard