Région : « pas d’accord avec En Marche » affirme R. Muselier

Région : « pas d’accord avec En Marche » affirme R. Muselier

POLITIQUE / « Je conduirai une équipe dont la colonne vertébrale sera Les Républicains » indique le Président de PACA suite à la réunion du bureau exécutif du parti

 

- Région -

 

Il devait « clarifier la situation », c’est en tout cas ce que Christian Jacob, le patron de Les Républicains avait demandé ce mardi matin à Renaud Muselier. Une réunion a en effet eu lieu par le bureau exécutif du parti à Paris. Réunion durant laquelle la question de l’exclusion de Renaud Muselier a été écartée. En fin d’après-midi, le président de la Région Provence Alpes Côte d’Azur s’est fendu d’une nouvelle déclaration, par communiqué de presse. « Il n’y aura pas d’accord à quelque niveau que ce soit avec En Marche, pas plus qu’avec d’autres appareils » martèle Renaud Muselier, qui ajoute toutefois « être sensible à tous les soutiens qui se manifestent ». Objectif : faire rempart au Rassemblement National.

 

« Je conduirai une équipe dont la colonne vertébrale sera Les Républicains », R. Muselier

 

Concernant la liste qu’il souhaite mettre en place, sa « colonne vertébrale sera Les Républicains » affirme le Président de l’hémicycle marseillais qui rappelle son attachement à « la famille gaulliste ». Quant à la déclaration de Jean Castex dans le Journal du Dimanche, « c’est la reconnaissance éminente de la qualité de notre bilan et de notre travail ». Renaud Muselier qui a souhaité une nouvelle fois, dans cette intervention, recentrer le débat sur l’élection locale, qui ne peut « en aucun cas être l’occasion de préparer la présidentielle (…) ce n’est en rien mon combat ». Un message à peine voilé à la majorité présidentielle à quelques heures d'un comité d'investiture du parti traditionnel de droite.

A. Vallauri



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios