Région : sortie du loup de la convention de Berne, "je ne prendrai pas une telle décision à brûle pourpoint"

Région : sortie du loup de la convention de Berne, "je ne prendrai pas une telle décision à brûle pourpoint"

POLITIQUE / Sophie Cluzel, la secrétaire d'État en charge des personnes handicapées, est candidate pour la majorité présidentielle aux élections régionales de juin prochain. Quid d'une alliance avec la droite de Renaud Muselier ? Elle était l'invitée ce matin du "8:30"

 

- Région - 

 

Régionales de juin prochain : l’alliance entre Renaud Muselier et Sophie Cluzel au statu quo. Tous deux adoptent le même discours, « nous ouvrons notre liste, notre projet à tous ceux qui veulent travailler ensemble » explique sur Alpes 1 la candidate de la majorité présidentielle. La secrétaire d’État chargée des personnes handicapées était l’invitée du « 8 :30 » ce mardi matin.

La République En Marche avait ouvert les discussions avec le président de la région PACA, « il ne s’agissait pas d’accords d’appareils mais un accord politique » expliquait vendredi sur Alpes 1 Christophe Castaner, député des Alpes de Haute-Provence et président du groupe LREM au sein de l’Assemblée Nationale. Des mains tendues qui n’ont pas été accueillies par Renaud Muselier, se disant plutôt favorable à s’ouvrir à certaines personnalités. « Je suis candidate, j’avance avec toutes les forces vives qui nous rejoignent. Je suis quelqu’un de pragmatique, prête à travailler avec toutes les forces républicaines qui veulent nous rejoindre », réagit Sophie Cluzel.

 

« Ma grande cause sera la jeunesse car elle a extrêmement souffert pendant un an », S. Cluzel

 

Sophie Cluzel pose les jalons de sa candidature, un programme axé autour de la jeunesse « avec l’insertion professionnelle, l’accompagnement au logement, les problématiques de mobilité ».

 

Le Rassemblement National, « ce parti de division nationale »

L’alliance n’aura pas lieu, en tout cas pas pour le premier tour, pourtant le discours dans les deux camps est aussi le même : il faut combattre la percée du Rassemblement National. Un parti qui arriverait en tête au premier tour, avc 31 % d’intentions de vote, contre 27 % pour la droite et 13 % pour La République en Marche. « Mon ennemi, c’est ce parti de division nationale. Ma façon de le combattre, c’est d’appeler les électeurs à voter, il va falloir redonner le goût du vote ». Un goût du vote qui passera par la sécurisation avec la vaccination, « c’est notre passeport pour revenir à une vie sociale ». Plus de 500.000 doses de Pfizer BioNtech devraient faire leur arrivée sur le territoire régional prochainement.

 

Le loup, pas de sortie de la convention de Berne envisagée par Sophie Cluzel

Si Sophie Cluzel se lance dans la reconquête des territoires ruraux, au travers d’une campagne qui a débuté dans le Champsaur, il va falloir rassurer les exploitants agricoles. Notamment face à la problématique de la prédation. Pour autant, elle n’envisage pas d’entamer une discussion sur la sortie de la convention de Berne.

Quant à l’arboriculture qui compte ses pertes depuis la période de gel, la ministre assure du soutien de l’État, « il faut aller beaucoup plus vite, dans la réactivité et les besoins immédiats. Il faut travailler aux recherches ».

 

C. Cava Michard



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios