Région : les Alpes de Haute-Provence, territoire le plus industrialisé de PACA

Région : les Alpes de Haute-Provence, territoire le plus industrialisé de PACA

ÉCONOMIE / Il compte 11% de l’emploi salarié dédié à l’industrie

 

- Région Provence Alpes Côte d'Azur -

 

C’est un constat, l’industrie est moins présente en région Provence Alpes Côte d’Azur qu’en France métropolitaine. Pourtant, selon le dernier rapport de l’INSEE, Institut National de la Statistique et des Études Économiques sur la période récente, « l’industrie régionale résiste mieux » grâce notamment aux activités liées à l’eau et l’électricité mais aussi grâce à la fabrication de matériels de transport. L’industrie cumule 11% de la richesse régionale et emploie 8,4 % des salariés. En 2018, elle générait 16,3 milliards d’euros de valeur ajoutée en Provence Alpes Côte d’Azur. La région est donc loin derrière celles de Normandie ou du Grand Est. Mais cette valeur ajoutée progresse deux fois plus rapidement dans la région que dans le reste de la France métropolitaine entre 2015 et 2018. Selon l’INSEE, les industries les plus dynamiques sont celles de l’industrie chimique, la métallurgie ou encore la fabrication de matériels de transport. Quant aux industries extractives liées à l’eau et l’énergie, elles contribuent « plus qu’ailleurs à la richesse industrielle ». Elles cumulent presque le quart de la valeur ajoutée régionale industrielle.

 

Les Alpes de Haute-Provence, territoire le plus industrialisé de la Région

Un territoire se démarque tout particulièrement, celui des Alpes de Haute-Provence, avec notamment la vallée de la Durance. Le département est le plus industrialisé de la région, avec 11 % de l’emploi salarié dédié à l’industrie. L’INSEE cite notamment l’implantation de grands groupes comme Sanofi Chimie à Sisteron, Arkéma à Château Arnoux Saint Auban ou encore l’Occitane à Manosque. Groupes qui emploient des centaines de salariés. D’ailleurs le département « est le seul de la région dont le nombre d’emplois augmente entre 2008 et 2018. » À contrario, avec 4,7% d’emploi salarié industriel, les Hautes-Alpes sont « très peu industrialisés ». L’emploi régresse même, de 0,8% par an.

 

Quel impact a eu la crise de la COVID 19 ?

La crise sanitaire de la COVID 19 a pesé en région. Durant le premier confinement, au printemps 2020, l’activité industrielle régionale a fortement diminué. 29 % des salariés industriels de la région étaient en situation de chômage partiel ou en arrêt maladie. Les effectifs intérimaires étaient eux en recul de 40 % par rapport à l’année d’avant.

 

A. Vallauri