Région : un Tour de France de la relance du tourisme

Région : un Tour de France de la relance du tourisme

TOURISME / Un secteur qui représente 140.000 emplois et 13% du PIB régional

 

- Région Provence Alpes Côte d'Azur -

 

Dans le cadre d’un Tour de France virtuel des Régions qui est dans la lancée de celui réalisé en avril 2020, le Secrétaire d’État chargé du Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne s’est entretenu ce mardi avec les acteurs régionaux du tourisme. Pour cette première étape de sa tournée nationale, le Ministre en a profité pour rappeler les mesures d’urgence mises en place par l’État pour venir en aide à un secteur qui représente 140.000 emplois et 13% du PIB régional. En effet, c’est près d’un milliard d’euros qui ont été mis sur la table : 1,30 million de Prêts Garantis par l’État, 447 millions par le biais du Fonds de solidarité et 450 millions dans le cadre de l’activité partielle.

 

« J’entends et je comprends les attentes très fortes des professionnels et des élus parce que, comme aime à dire le Président de la République, le tourisme est une composante essentielle de l’âme de notre pays », Jean-Baptiste Lemoyne

 

Cette visioconférence était également l’occasion pour le gouvernement de préparer la relance avec 270 millions d’euros investis sur le territoire pour faire sortir de terre des projets ou réhabiliter des sites à l’image des Thermes de Digne les Bains ou Les Fermes de Michelle à Risoul. Par le biais de son président Renaud Muselier, la Région Provence Alpes Côte d’Azur n’est pas en manque avec la mise en place de cinq dispositifs concrets pour un retour rapide de la vie touristique.

 

La pression de R.Muselier pour la réouverture

Renaud Muselier ne le cache pas : il veut rouvrir quoi qu’il advienne et cela doit forcément passer par les tests de dépistage salivaires. Avec le slogan « diagnostic précoce, soin précoce », l’élu attend la recommandation de la Haute Autorité de Santé alors qu’il a déjà commandé 500.000 autotests. Une pression politique assumée à destination du gouvernement et de son représentant, Jean-Baptiste Lemoyne qui doit en répondre.

Sans surprise, le Secrétaire d’État n’a donné aucune date mais a la conviction que les touristes seront au rendez-vous lorsque la situation sanitaire permettra un retour à la normale. Il mise notamment au concept de « voyage revanche » et la Région Provence Alpes Côte d’Azur saura répondre à l’appel.

 

C.Lourenço