Région PACA : "le combat continue"

Région PACA : "le combat continue"

POLITIQUE / Après les annonces de Jean Castex concernant les stations de ski qui ne rouvriront pas immédiatement, Renaud Muselier le président de Région appelle à "continuer à se battre pour la vie"

 

- Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - 


La mesure n'était pas une surprise, les stations de ski ne rouvriront pas immédiatement. Le gouvernement a annoncé, lors du point presse jeudi soir de Jean Castex , qu'une nouvelle clause de revoyure était fixée au 20 janvier prochain. Selon la situation sanitaire, l'exécutif envisagera alors le meilleur scénario "mais les vacances de février reste un objectif" a promis le Premier ministre. Une promesse qui n'empêche pas Renaud Muselier d'estimer qu'il s'agit "d'un coup de massue. On s'orienterait vers une année blanche si on n'ouvre pas", craint le président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, invité ce vendredi matin du "8:30". Il présentera d'ailleurs ses voeux ce samedi à Orcières-Merlette.

 

"Gabriel Attal et Olivier Véran mentent", R. Muselier


Renaud Muselier appelle donc à se battre pour la vie, "le combat continue, les stations ont déjà prouvé que les mesures sanitaires et les gestes barrière seraient respectés". Quant à cette date du 7 janvier, lui aussi maintient, comme Alexandre Maulin président des Domaines Skiables de France, qu'il s'agissait bien d'une date de réouverture des stations annoncée par le gouvernement, "Gabriel Attal et Olivier Véran mentent. Depuis le début je conteste la gestion de la crise sanitaire". Les mesures d'anticipation du couvre-feu à 18h qui pourraient concernés les Alpes de Haute-Provence dès ce week-end ne trouvent pas de partisans chez le président de l'hémicycle marseillais, "je ne vois pas l'intérêt". 

Quant à la campagne de vaccination qui a débuté le 27 décembre en France, Renaud Muselier estime "ridicule" l'action des pouvoirs français, "nous en sommes à 45.000 vaccinations contre combien chez nos voisins européens ? Si le gouvernement promet d'arriver à 1 million de vaccins à la fin du mois de janvier, c'est bien mais ce sera insuffisant pour parvenir à l'immunité vaccinale. Il faudrait une 10aine de millions de vaccins par mois". Retrouvez l'intégralité de cet entretien ici.

 

C. Cava Michard 



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios