Hautes-Alpes : une nouvelle menace sur la ligne Grenoble/Gap ?

Hautes-Alpes : une nouvelle menace sur la ligne Grenoble/Gap ?

TRANSPORT / Selon le collectif de l'Étoile ferroviaire de Veynes, la ligne pourrait fermer si des travaux ne sont pas réalisés en 2024

 

- Hautes-Alpes - 

 

Sur les rails, la ligne entre Grenoble et Gap à nouveau menacée. Décidément, on ne sort pas de l’inquiétude alors que des travaux d’urgence y sont menés actuellement. Il faut dire que certains rails datent de 1930. La ligne s’avère sur certaines portions vétustes, ne respectant plus les normes de sécurité.

 

Un appel lancé auprès de l'État, la Région et les Départements

Si les financements pour obtenir les travaux d’urgence entre Livrons et Aspres sur Buëch ont été obtenus dans la douleur, et tandis que la circulation a repris après un an de travaux sur les lignes Marseille/Briançon et Valence/Briançon avec le retour du train de nuit entre Paris et la Cité Vauban, un nouveau chantier doit s’engager rapidement, d’ici 2024 selon Nicole Tagand, membre du collectif de l’étoile ferroviaire de Veynes. Sous peine de voir la ligne entre Grenoble et Gap fermer.

 

Selon le collectif, qui tient son assemblée générale ce samedi à Veynes, le triple du montant financier des travaux d’urgence devrait être débloqué afin d’assurer la pérennisation des lignes de l’Étoile de Veynes et permettre de retrouver des vitesses de circulations compétitives. Un message clair est donc lancé à l’État, la Région et les Départements.

 

C. Cava Michard