Alpes du Sud : une réflexion pour l’avenir des entreprises du Sisteronais-Buëch

Alpes du Sud : une réflexion pour l’avenir des entreprises du Sisteronais-Buëch

ÉCONOMIE / La mission de la CCI 04, la CCI 05 et la CMAR PACA : recenser et accompagner si besoin les entreprises qui sont susceptibles de faire l’objet d’un schéma de transmission dans les années qui viennent

 

- Alpes du Sud -

 

Une réflexion pour l’avenir des entreprises du Sisteronais-Buëch. Avec 9.773 emplois recensés dont la quasi-moitié sur le bassin sisteronais, ce territoire est soumis à une forte ruralisation du tissu économique composée majoritairement de petites entreprises. Face à ce constat, la question de la transmission ou de la reprise de ces sociétés devient un enjeu majeur. En effet, ces petits patrons rencontrent souvent des difficultés lors de cette phase et cela pourrait donc entrainer des pertes d’emplois sur le Sisteronais Buëch.

 

« On a commencé par une enquête qui sera suivi d’un audit des entreprises. Identifier des repreneurs conclura notre mission », Franck Millias

 

Grâce au financement de 60.000 euros de la part de la Région et du programme européen LEADER, les deux CCI des Hautes-Alpes et des Alpes de Haute-Provence ainsi que la Chambre de Métiers et de l’Artisanat PACA ont une mission simple mais longue : recenser et accompagner les entreprises qui sont susceptibles de faire l’objet d’un schéma de transmission dans les années qui viennent. Ce programme d’action « Optimisation de la reprise d’entreprises par la préparation des cédants sur le Sisteronais Buëch » qui a été présenté vendredi dernier à Mison lors d’un comité de pilotage se divise en trois étapes distinctes selon Franck Millias, membre du bureau de la CCI 05.

 

Au total, 760 entreprises ont été ciblés et 87 d’entre elles ont répondu à l’enquête de recensement qui a déjà convaincu 26 sociétés à se faire accompagner par ce dispositif. Un dispositif qui a un objectif prioritaire aussi bien à court qu’à moyen terme : éviter la fermeture de la dernière activité économique dans la commune.

 

C.Lourenço