Alpes du Sud : crise ukrainienne, les réactions s'enchainent

Alpes du Sud : crise ukrainienne, les réactions s'enchainent

POLITIQUE / Le monde politique condamne unanimement les agissements de Vladimir Poutine en Ukraine et demande une "réponse ferme"

 

- Alpes du Sud - 

 

Guerre en Ukraine, les réactions s’enchainent. C’est un soutien unanime au peuple ukrainien, « la réponse sera déterminée et sans faiblesse » estime Christophe Castaner, député LREM des Alpes de Haute-Provence, après l’allocution du Président de la République.

 

Une allocution saluée par le président de la Région PACA, Renaud Muselier, « elle est à la hauteur de la situation. Oui, l’unité européenne et la réponse par le multilatéral sont la clef de notre opposition à Poutine ».

 

Le numéro 1 de l’hémicycle marseillais qui appelle à défendre la paix, comme Delphine Bagarry, autre députée des Alpes de Haute-Provence, « il faut condamner, plus que jamais s’unir, défendre la démocratie ». La parlementaire craint des suites « brutales » et des « pertes humaines ».

 

Jean-Michel Arnaud, le sénateur des Hautes-Alpes et président de l'AMF 05 se tourne vers Emmanuel Macron, « nos capitaines devront être solides, à la hauteur de la tempête. Je ne pensais pas vivre un état de guerre en Europe ».

 

Quant à Jean-Yves Roux, son homologue bas-alpin, il demande la plus grande fermeté « face à cette agression inacceptable ».

Les députées haut-alpines de la majorité présidentielle Pascale Boyer et Claire Bouchet font front contre cette invasion russe derrière Emmanuel Macron qui a délivré un message au Parlement ce vendredi après-midi.

 

Daniel Spagnou, maire de Sisteron et Président de l'AMF 04 appelle à l'unité « face à la barbarie russe et soutenir le peuple ukrainien». Il « pense à tous les enfants ukrainiens que nous avons reçus dans le département et à Sisteron avec l’association des Amis de la région de Rivne»

 

 

C. Cava Michard