Alpes du Sud : faut-il retirer le forfait aux skieurs avec un comportement dangereux ?

Alpes du Sud : faut-il retirer le forfait aux skieurs avec un comportement dangereux ?
© Département des Alpes de Haute-Provence

TOURISME / "Pourquoi pas", répond Gérard Bracali, président des Domaines Skiables dans les Alpes du Sud, face à cette proposition d'un père de famille varois

 

- Alpes du Sud - 

 

Alors que les zones A et C sont encore en vacances et peuvent profiter des joies de la poudreuse, la sécurité dans les stations est en question. Après la mort de l’acteur Gaspard Ulliel à l’âge de 37 ans, puis celle d’une fillette de 5 ans dans deux collisions en ski dans des stations savoyardes, on n’a jamais autant parlé de sécurité sur les pistes. Et cette lettre d’un père varois va certainement amplifier le débat.

 

Retirer le forfait de ski à ceux adoptant un comportement dangereux sur les pistes

La semaine dernière, son fils de 7 ans a été percuté de plein fouet par un skieur sur une aire de regroupement près d’un télésiège, à Bonneval-sur-Arc en Savoie. L’enfant, grièvement blessé, s’en est tiré après avoir passé plusieurs jours en soins intensifs. Quant au skieur, il serait arrivé à très grande vitesse, selon les gendarmes, plus de 50 km/h. Les jours précédents, il avait déjà été rappelé à l’ordre par un moniteur en raison de son comportement dangereux. Alors le père de l’enfant écrit aujourd’hui à Emmanuel Macron. Sa demande est simple : retirer le forfait de ski à tout usager adoptant un comportement à risque. Une proposition pour laquelle Gérard Bracali, représentant des Domaines skiables de France dans les Alpes du Sud, n’est pas contre. Bien au contraire.

Notez que le chef de l’État a mis ce dossier sur la table du ministère des Sports pour mener une enquête.

 

C. Cava Michard