Alpes du Sud : premier week-end avec le pass sanitaire dans les stations

Alpes du Sud : premier week-end avec le pass sanitaire dans les stations
© Thibaut Durand / Alpes 1

TOURISME / Les domaines skiables se sont adaptés à cette obligation car il faut rester ouvert. À Serre-Chevalier, les clients ont aussi joué le jeu malgré certaines réticences pour certains

 

- Alpes du Sud - 

 

Les stations sous le coup du pass sanitaire depuis samedi. Dans les remontées mécaniques, il faut désormais le présenter. Ce week-end, certaines stations ont donné le coup d’envoi de leur saison comme Chabanon-Selonnet, Montclar ou encore Serre-Chevalier.

 

Masque et pass

Masque obligatoire dès 11 ans dans les files d’attente et sur les remontées, présentation du pass sanitaire : la station s’accommode de ce protocole pour ne pas faire de saison blanche, comme l’an passé. « Il y a une telle envie de skier que les gens feront ce qu’il faut. Ils ont besoin de sortir et d’aller en montagne. On aura certainement un effet sur la fréquentation de la clientèle étrangère mais ce n’est pas grave, les pistes seront encore plus belles pour la clientèle française » se rassure Patrick Arnaud, le directeur du domaine skiable de Serre-Chevalier.

Du côté des clients, on a forcément joué le jeu pour goûter aux plaisirs de la glisse. Mais les avis étaient toutefois partagés.

Annoncé le 27 mai dernier par le Premier ministre Jean Castex, le plan « Avenir Montagnes » vise à relancer l’investissement au service d’un objectif de transformation afin de soutenir un développement durable des territoires de montagne. Dans les Alpes de Haute-Provence, 15 projets ont été sélectionnées pour un financement total de l’État de près de 2,8 millions d’euros. Une première vague de subventions qui concerne les communautés de communes de Provence Alpes Verdon et de la Vallée de l’Ubaye Serre-Ponçon ainsi que Provence Alpes Agglomération.

 

T. Durand