Alpes du Sud : les éleveurs et chasseurs pourront compter le loup

Alpes du Sud : les éleveurs et chasseurs pourront compter le loup

AGRICULTURE / Décision prise à l'issue du groupe national loup

 

- Alpes du Sud - 

 

Les chasseurs et les éleveurs pourront compter le loup. Le groupe national loup était réuni ce mardi pour établir le prochain protocole de gestion de la population lupine. Réviser la méthode de comptage du canidé en France, c’était ce que demandaient depuis de longues semaines les organisations syndicales. Car jusqu’ici, c’est l’OFB, l’Office Français de la Biodiversité, qui mène un comptage dit « scientifique ». Notez que dans un communiqué, Eliane Barreille, Présidente du Département des Alpes de Haute-Provence, se félicite de la décision du groupe national loup, "elle permettra d'obtenir des chiffres plus objectifs sur la prolifération du loup."

 

Satisfaction des syndicats agricoles, boycott des associations environnementalistes

Les chasseurs et les éleveurs seront donc intégrés au dispositif, reste à savoir désormais quand. Les syndicats demandent une mise en œuvre rapide, dès la prochaine campagne 2022. Et qu’elle soit élargie tous les prédateurs, non pas seulement le loup mais aussi l’ours, le lynx ou le vautour. Notez que trois associations de protection de l’environnement ont boycotté cette réunion : la Ligue de Protection des Oiseaux, Ferus et France Nature Environnement. Elles contestent justement la révision de cette méthode de comptage.

 

 

 

C. Cava Michard



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios