Alpes du Sud : stations, le protocole sanitaire définitivement fixé

Alpes du Sud : stations, le protocole sanitaire définitivement fixé
© Montgenèvre

TOURISME / Sans surprise, il reprend les annonces début novembre du premier Ministre, Jean Castex : masque dans les files d’attente et sur les remontées mécaniques et absence de pass sanitaire sous réserve de l’évolution de la situation

 

- Alpes du Sud - 

 

Après près de 20 mois d’absence des écrans radar, les remontées mécaniques reprennent du service pour cette saison de ski. « Cet hiver, c’est ouvert » avait martelé le secrétaire d’État en charge du tourisme Jean-Baptiste Lemoyne. On skiera donc, notamment dès ce samedi sur les pistes de Montgenèvre, mais avec un protocole précis défini par le gouvernement. Les premières annonces faites par Jean Castex le 6 novembre dernier en Savoie sont suivies.

 

Remontées mécaniques : masque mais pas de pass

Sur les remontées mécaniques et dans les files d’attente, le port du masque sera obligatoire « sauf dans les téléskis », précise Alexandre Maulin, président de Domaines Skiables de France. Les véhicules des remontées seront désinfectés. Par contre, sur les pistes et en pleine nature, le masque n’est pas obligatoire lors de la pratique d’activités et des sports de glisse.

 

« C’est un cadre clair et fixe qui permet d’envisager une belle saison »

 

Quant au pass sanitaire, il ne sera donc pas demandé sauf si la situation du coronavirus évolue en France, notamment si le taux d’incidence dépasse « nationalement » les 200 cas pour 100.000 habitants. L’approche ne sera donc pas territorialisée, « ça parait logique pour qu’il n’y ait pas de concurrence entre territoire. Pas question de favoriser un massif plus qu’un autre », résume Alexandre Maulin. Dans le cas du pass sanitaire, des contrôles aléatoires pourraient être menés sur les remontées mécaniques ou aux caisses. « C’est un cadre clair et fixe qui permet d’envisager une belle saison », conclut le président de Domaines Skiables de France.

 

C. Cava Michard