Alpes du Sud : 2.014 élèves passent le bac

Alpes du Sud : 2.014 élèves passent le bac

ÉDUCATION / L'épreuve de philosophie ouvre la session 2021 du baccalauréat pour les voies générales et technologiques. Un diplôme toutefois chamboulé avec la crise sanitaire

 

- Alpes du Sud - 

 

Dès ce jeudi, les masques pourront être quittés dans les cours de récréation face au recul de la crise du coronavirus. Pourtant, certains seront en apnée ce jeudi. C'est aujourd'hui que débutent les examens du baccalauréat avec la traditionnelle épreuve de philosophie pour les élèves de Terminale des voies générale et technologique. Et il n’y a qu’elle qui reste traditionnelle cette année.

 

Le Grand Oral, inconnu 2021

Ils seront 2.014 élèves dans les Alpes du Sud à plancher dès aujourd’hui sur le bac 2021. 2014 lycéens dont 1.469 en général. Avec une épreuve qui, malgré la crise sanitaire, est restée inchangée : la philosophie. Un bac 2021 complètement chamboulé avec le COVID car ce sera finalement la seule épreuve écrite qui sera demandée aux élèves, avant la grande nouveauté de cette édition attendue pour lundi prochain : le Grand Oral, qui ne fait pas que des heureux. Considérée par beaucoup comme encore floue, l’épreuve est obligatoire. En 20 minutes, le lycéen doit convaincre le jury qu’il maitrise la prise de parole et qu’il est capable de développer une réflexion autour des connaissances acquises pendant l’année. La note est sur 20 et représente 10 % du baccalauréat dans la voie générale, 14 % dans la voie technologie.

Car le calcul de la note a aussi changé cette année. Le fameux diplôme napoléonien est en effet jugé à 82 % sur le contrôle continu entre la Première et la Terminale. Les épreuves anticipées de français passées l’an dernier comptent elles à 10 %. Pour l'épreuve de philosophie, c'est la meilleure note qui sera retenue, entre celle obtenue à l'épreuve et celle du contrôle continu. À vos calculettes, les résultats tomberont le 6 juillet avant les oraux de rattrapages deux jours plus tard.

 

Qu’est ce qui ne change pas cette année ?

Hormis le stress habituel des examens, les mentions restent les mêmes : assez bien pour une moyenne entre 12 et 14, bien entre 14 et 16 et très bien entre 16 et 18. Les épreuves de rattrapage restent identiques aussi.

 

Etre ou ne pas être… cas contact ou cas positif le jour des épreuves ?

Voilà une question que l’Éducation nationale a dû se poser aussi. Bien sûr, en temps de pandémie, il faut bien évidemment réfléchir à un élève contrôlé positif ou contact au coronavirus. Pas la peine de se présenter aux épreuves, ils ne seront pas admis avant la fin de leur période d’isolement. Et donc ils seront convoqués aux épreuves de remplacement. Quant à l’épreuve de philosophie, c’est la moyenne de contrôle continu qui sera retenue.

Le fameux Graal qui juge la fin du cycle secondaire est donc fortement bousculé par le COVID. Un peu moins tout de même que l’an dernier où aucune épreuve n’avait été tenue. Au final, 100 % de lycéens haut-alpins en général avaient eu le bac, 99,6 % de Bas Alpins. Et dans la filière technologique, tous les élèves des Alpes de Haute-Provence avaient décroché leur diplôme, ils étaient 99,2 % de Haut-Alpins.

 

C. Cava Michard

 

 



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios