Alpes du Sud : les crèches en colère affichent fermées

Alpes du Sud : les crèches en colère affichent fermées
© Alpes 1 - Crèche des Pins Gap

SOCIAL / Les crèches font grève contre l'ordonnance de la loi ASAP qui prévoit de les transformer en « usines à bébé » : plus d'enfants mais sans augmenter les effectifs ni la superficie et moins de personnels qualifiés

 

- Alpes du Sud -

 

Les crèches sont en colère, elles affichent portes closes aujourd’hui. La loi ASAP, Accélération et Simplification de l’Action Publique, ne passe pas et les professionnels de la petite enfance craignent que l’accueil des petits deviennent de vraies « usines à bébé ». Le gouvernement envisage en effet d’augmenter les capacités de suroccupation des crèches, les faisant passer à des taux de 115 % en permanence, d’augmenter le taux d’encadrement par professionnel sans pour autant augmenter la surface minimum obligatoire par enfant. Les crèches n’accueillent donc pas d’enfants aujourd’hui, un rassemblement aura lieu ce mardi à 10h devant la préfecture des Hautes-Alpes à Gap.

 

C. Cava Michard