Hautes-Alpes : remontées mécaniques, la Commission Européenne donne son feu vert pour le dispositif de soutien

Hautes-Alpes : remontées mécaniques, la Commission Européenne donne son feu vert pour le dispositif de soutien

POLITIQUE / ÉCONOMIE / Il doit couvrir les charges fixes à hauteur de 49% du chiffre d’affaires annuel

 

- Alpes du Sud -

 

Le dispositif de soutien des exploitants des remontées mécaniques opérationnels à partir de ce vendredi. Annonce du Gouvernement suite au feu vert de la Commission Européenne. Pour rappel, ce dispositif de soutien avait été annoncé en décembre dernier alors que les remontées mécaniques, crise sanitaire oblige, n’ont pas pu ouvrir. Face à cette année blanche, le dispositif doit couvrir les charges fixes à hauteur de 49% du chiffre d’affaires annuel, « en incluant les missions de sécurisation des domaines skiables » indique le Gouvernement. Il est ouvert aux exploitants des remontées créées avant le 1er novembre 2020 qui ont fait l’objet d’une interdiction d’accueil au public. Les exploitants doivent effectuer leur demande en ligne.

 

 

A. Vallauri