Alpes du Sud : les remontées mécaniques resteront à l'arrêt

Alpes du Sud : les remontées mécaniques resteront à l'arrêt
© Vars

TOURISME / Lors d'une réunion avec Matignon, l'annonce a été faite aux professionnels de la montagne pour faire face à la crise sanitaire. Mais les subventions doivent compenser le manque à gagner

 

- Alpes du Sud - 

 

Ce sera donc bien une année sans remontées mécaniques. Ce qui se profilait depuis plusieurs mois se confirme : les remontées mécaniques n’ouvriront pas en février, Matignon l’a confirmé hier lors d’une réunion organisée avec les professionnels de la montagne. Pour le moment, aucune date de réouverture n’est fixée, en sachant que les vacances de février représentent parfois jusqu’à 45 % du chiffre d’affaires dans les stations en période hivernale.

 

Renaud Muselier annonce des Assises pour l'avenir des Alpes du Sud

Pour compenser le manque à gagner, le secrétaire d’État en charge du tourisme Jean-Baptiste Lemoyne avait annoncé en janvier que « les canons à subventions seront au rendez-vous ». Ce serait le cas puisque la somme d’un plan montagne de 4 milliards d’euros a été fixée, il comprend un Fonds de Solidarité compensant jusqu’à 20 % du chiffre d’affaires. Les commerces de matériel de ski et les activités annexes pourront y prétendre. 70 % des charges fixes seront prises en charge pour toutes les entreprises, stations et des vallées via les intercommunalités, avec un plafond de trois millions d’euros par entreprise. Plafond qui pourrait être réhaussé à 10 millions en accord avec la Commission européenne. Le dispositif de chômage partiel à « zéro charge » pour les entreprises a par ailleurs été promis jusqu'à la fin de la saison. Renaud Muselier, président de la région PACA, a pris acte de ces annonces, il organisera en février les Assises pour l’avenir des Alpes du Sud.

 

C. Cava Michard