Alpes du Sud : nos départements ne connaissent pas le ralentissement de l'épidémie

Alpes du Sud : nos départements ne connaissent pas le ralentissement de l'épidémie

SANTÉ / Alors que le Ministre Olivier Véran annonçait un frémissement de l'épidémie, le virus continue de circuler activement dans nos deux départements selon l'ARS

 

- Alpes du Sud - 

 

Si Olivier Véran, le ministre de la Santé, voyait un « frémissement » dans la progression du coronavirus, Provence-Alpes-Côte d’Azur ne semble pas concernée par cette lueur d’espoir. L’Agence Régionale de Santé a fait un point en début de semaine sur l’évolution de l’épidémie. Les taux de positivité continuent d’augmenter, tout comme le taux d’incidence. Quant aux patients, ils ne cessent d’affluer dans les hôpitaux. Le point de situation fait par l’ARS PACA ce lundi n’illustre pas cette forme de ralentissement constatée par le gouvernement en France.

 

Taux de positivité et d'incidence... les Hautes-Alpes caracolent en tête

Si le taux de positivité est aujourd’hui de 20,6 % au niveau régional, les Hautes-Alpes font un triste constat. Le département connaît une augmentation importante, et a dépassé les 31 %. Dans les Alpes de Haute-Provence, la progression est là également, mais elle est plus modérée (19,5 % de taux de positivité). Même conclusion pour le taux d’incidence : la plus forte augmentation est haut-alpine, 743 nouveaux cas pour 100.000 habitants contre 354 dans les Alpes de Haute-Provence.

 

Les hôpitaux occupés à près de 90 %

Les hospitalisations ne cessent d’affluer. Ce lundi, à 14h, 1.937 personnes positives au COVID-19 étaient hospitalisées, dont 505 en réanimation. Si bien que les établissements arrivent à saturation : près de 90 % des lits dans les Hautes-Alpes sont désormais occupés, 87 % dans les Alpes de Haute-Provence. 37 foyers de contamination sont recensés dans le 05, 33 dans le 04. L’ARS précise que les « clusters » dits actifs sont en cours d’investigation. Face à cette crise sanitaire, un autre chiffre augmente : ce sont les tests. Les dépistages sont en augmentation régulière depuis quatre semaines. Plus de 6.000 personnes se sont faites testées au COVID-19 dans les Alpes du Sud.

 

C. Cava Michard