Alpes du Sud : prévenir la radicalisation dans un contexte de menace terroriste élevée

Alpes du Sud : prévenir la radicalisation dans un contexte de menace terroriste élevée

SÉCURITÉ/ La préfecture des Alpes de Haute-Provence rappelle que le processus de radicalisation, même s’il est parfois difficilement décelable, se traduit souvent par un changement de comportement de la personne

 

- Alpes du Sud -

 

Prévenir la radicalisation dans un contexte de menace terroriste élevée sur tout le territoire national. La préfecture des Alpes de Haute-Provence rappelle que le processus de radicalisation ,même s’il est parfois difficilement décelable, se traduit souvent par un changement de comportement de la personne. Il touche souvent des adolescents et de jeunes adultes « en situation d’isolement ou de rupture » mais aussi des « personnes parfaitement insérées mais vulnérables ». Plusieurs signes peuvent être des alertes : rupture avec la famille, les anciens amis, rupture avec l’école, nouveaux comportements dans les domaines alimentaires, vestimentaires, linguistiques ou encore financiers. Repli sur soi, discours antisémite, homophobe ou complotiste peuvent aussi être des signes.

Pour signaler un proche radicalisé, il est possible de joindre le Centre national d’assistance et de prévention de la radicalisation au 0 800 005 696, du lundi au vendredi de 9h à 18h00. L’appel est gratuit et est strictement confidentiel. Il doit venir en aide à la personne concernée par votre signalement. Lorsque vous constatez des contenus appelant à la haine ou faisant l’apologie du terrorisme sur Internet, il faut les signaler précise la préfecture

 

LR