Alpes du Sud : les Français au rendez-vous, le tourisme fait son bilan

Alpes du Sud : les Français au rendez-vous, le tourisme fait son bilan
© P. Domeyne

TOURISME / Après le confinement, les acteurs touristiques craignaient le pire pour cette saison touristique. Mais la crise sanitaire aura rebattu les cartes de la fréquentation, et les directeurs des Agences de Développement dans les Alpes du Sud sont unanimes : "on sort par le haut"

 

- Alpes du Sud -

 

Le tourisme fait son bilan de l’été. Et alors qu’après le confinement, on pouvait craindre que nos territoires soient délaissés par les touristes, ça n’a pas été le cas. Dans les Hautes-Alpes, d’ailleurs, cette saison pourrait s’inscrire comme une référence. Mais crise sanitaire oblige, les touristes étrangers n’ont pu venir dans nos Alpes, la baisse est de 26 % dans le 05, elle atteint les 45 % dans le 04. Fort heureusement, la clientèle française, à la recherche de grands espaces, aura compensé la diminution, et les Alpes du Sud se sont inscrites en territoire de prédilection.

 

« On sort de l’été par le haut », J. Martellini

 

Pour Julien Martellini, le directeur de l’Agence de Développement des Alpes de Haute-Provence, malgré une saison qui a commencé plus tard pour certains secteurs comme le thermalisme et l’hôtellerie de plein air, le Covid-19 aura également rebattu les cartes de la fréquentation. Si les séjours longs auront été moins au rendez-vous, les excursionnistes par contre se sont rués dans les Alpes de Haute-Provence.

 

 

2020 : une année record et référence

Les doutes ont désormais laissé place à un large sourire des professionnels dans les Hautes-Alpes, département qui note une hausse de l’activité de 11 % et 11,6 millions de nuitées. En particulier dans les résidences secondaires. Yvan Chaix, directeur de l’Agence de Développement du département :

Une crise sanitaire qui aura aussi changé les modes de consommation. Dans les Hautes-Alpes, 50 % des réservations ont été faites en dernière minute.

 

C. Cava Michard