Sport : L’avenir du tour de France…en pointillé.

Sport : L’avenir du tour de France…en pointillé.
victoire au sommet - photo Patrick Domeyne

Seul grand événement encore en place, les regards sont tournés vers la Grande Boucle. Annulation, report ou huis clos : plusieurs options existent.

Aujourd’hui, en pleine crise du coronavirus, la Grande Boucle semble en sursis. Après le report des Jeux olympiques et de l’Euro de football en 2021, le report de Roland Garros en septembre, l’annulation de Wimbledon, le Tour de France, dont le départ doit être donné de Nice le 27 juin prochain, n’a jamais autant été remis en cause. Pour l’heure, aucune décision n’est prise, ASO se donnant du temps jusqu’au 15 mai.

Le Tour dans les Alpes du sud

Initialement, 3 jours sont prévus sur notre territoire :

Lundi 29 juin, Nice – Sisteron, étape de 198 kms

Mardi 30 juin, Sisteron - Orcières-Merlette, étape de 157 kms.

Mercredi 1er juillet, Gap – Privas, étape de 183 kms.

On peut imaginer être sorti du pic épidémique d’ici là, mais le coronavirus, lui, ne sera vraisemblablement pas totalement parti. Alors quelles sont les solutions de repli ? Dans tous les cas de figures, une chose est sûre, la course ne se fera pas en huis clos ! Ce sera avec public ou elle n’aura pas lieu. Une possibilité semble être à l’étude : son report d’un mois.

Pour Marcel Cannat, vice-président en charge des routes, interviewé sur ALPES 1 dans « Près de chez vous », l’affaire semble quand même mal embarquée.

 

 

T.Masselis

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios