Alpes du Sud : FERUS et ASPAS quittent le Comité National Loup

Alpes du Sud : FERUS et ASPAS quittent le Comité National Loup

AGRICULTURE / Un rendez-vous qui se tenait à Lyon, et qui devait fixer le nombre de loups pouvant être prélevés durant la campagne 2017-2018

 

- Alpes du Sud -

FERUS et ASPAS quittent la table de négociations lors du Comité national loup. Un comité qui se tenait ce jeudi à Lyon. C’est lors de la discussion du point 5 de l’ordre du jour, à savoir la fixation du nombre de spécimens dont la destruction pourra être autorisée durant la période 2017-2018, que les deux organisations se sont levées en signe de protestation « aux destructions de loups, et le seul nombre admissible à nos yeux est zéro spécimen ». Une politique de « mort annoncée » de l’espèce pour elles.

Il y a quelques jours, l’ancien Ministre de l’Agriculture Jacques Mézard avait annoncé deux tirs de défense renforcée « d’ici le 30 juin 2017, soit un total de 40 loups sur la campagne 2016/2017, ce qui correspond aux attentes des éleveurs. ». Autre précision du gouvernement pour la prochaine campagne 2017-2018, qui débute au 1er juillet, que « soit autorisé un effectif de loups pouvant être abattus qui ne soit pas en réduction par rapport à la campagne en cours ».



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios