Hautes-Alpes : Roger Didier a envoyé une lettre au Président de la République

Hautes-Alpes : Roger Didier a envoyé une lettre au Président de la République

EDUCATION / Après 5 jours de grève de la faim, le maire de Gap a décidé de contacter le Président et la première ministre

 

- Hautes- Alpes -

 

Les fermetures de classes dans les écoles de Gap sont désormais sur le bureau du gouvernement. Voilà une semaine tout juste ce lundi que le maire, Roger Didier, a entamé sa grève de la faim. Il demande la réouverture d’une classe à l’école Porte Colombe et à l’école de la Gare, en vain puisque l’Inspection Académique ne fait pas marche arrière. L’élu a donc écrit directement au président Emmanuel Macron et sa première Ministre, Elisabeth Borne.  Il dit « espérer d’eux qu’ils soient sensibles au combat d’un maire pour les enfants de sa ville et pour son territoire » et dénonce « la logique comptable » de l’Éducation Nationale. Selon Roger Didier, les effectifs « certes en léger recul » ne justifient pas des fermetures qu’il qualifie de « massives ».

 

C. Cava Michard