Hautes-Alpes : le Grand Trail de Serre-Ponçon, du plaisir dans la souffrance

Hautes-Alpes : le Grand Trail de Serre-Ponçon, du plaisir dans la souffrance

SPORTS / À l'origine de la création du tracé de la course-reine de 164 km, la star de l'ultra-trail François D'Haene sera de la partie ce week-end pour la deuxième édition de la compétition

 

- Hautes-Alpes -

 

Né de l’imaginaire de la star de l’ultra-trail français et mondial François D’Haene qui s’était lancé un défi autour du lac en 2018, le Grand Trail de Serre-Ponçon revient ce week-end pour sa deuxième édition. Au programme : trois jours de course, cinq parcours et 1.500 coureurs venus de 18 pays et de 86 départements. 

 

Un évenement ô combien sportif...

Même si de nombreux coureurs de renommée internationale seront de la partie, la star de ce week-end est bien entendu François D’Haene. Celui sans qui cette compétition n’aurait jamais existé. Présent sur le village basé au plan d’eau d’Embrun pour faire découvrir le vin de son domaine viticole, le Français le sera également sur les sentiers et pour le coup, il a le choix de son poison. En effet, cinq parcours ont été spécialement concoctés par l’organisation pour diversifier les plaisirs ou les cauchemars selon l’état de forme des participants. Sans surprise, le Grand Trail sur 164 km et 10.600 mètres de dénivelé positif est le plat de résistance de ce week-end au départ d’Embrun ce vendredi. Pouvant se parcourir en solo ou par équipe, l’épreuve est limitée à 300 participants et traversera les plus beaux sommets encadrant le lac de Serre-Ponçon tels que le pic de Dormillouse, le pic de Piolit ou le col de la Coupa.

 

 

Le Trail sur 74 km et 5.200 mètres de dénivelé est la version coupée en deux de son grand frère avec le mont Colombis en entame à partir de ce samedi, 8h, à Espinasses-Rousset. Les 49 km et 3.500 mètres de dénivelé du Trail Lac et Montagne s’élancent ce dimanche, 6h, de Chorges pour un final sur les pentes du Mont-Guillaume. Dans un esprit plus convivial et familial, le Trail des contreforts du Morgon fera ce dimanche 18km et 510 mètres de dénivelé entre Savines le Lac et Embrun en passant logiquement par le pic qui porte le nom de l’épreuve. Finalement, la dernière course nommée « RDV en Trail inconnu » est une expérience en quasi auto-suffisance sur un tracé secret de 30 km et 1.200 mètres de dénivelé.

 

... dans le respect de la nature

Pour en faire bien plus qu’un évènement sportif, les organisateurs ont tout mis en œuvre pour qu’il soit le plus éco-responsable possible. En effet, le nombre des participants a été limité pour préserver les écosystèmes, la nourriture est 100% local, la signalétique est entièrement réutilisable, des navettes et du covoiturage ont été mis en place ou encore une partie des recettes d’inscription sera reversée à une association locale pour l’entretien des chemins parcourus.

Pour plus de précisions, le programme complet de ces trois jours de sport intense est à retrouver ici.

C.Lourenço