Hautes-Alpes : école Porte Colombe, la guerre des chiffres

Hautes-Alpes : école Porte Colombe, la guerre des chiffres

ÉDUCATION / Roger Didier, le maire de Gap, et Pascale Boyer, la députée des Hautes-Alpes, ne s'accordent pas sur la baisse d'effectifs. L'édile gapençais a décidé de déverrouiller les portes des classes, il se voit soutenu par l'opposition régionale du RN

 

- Hautes-Alpes - 

 

École Porte Colombe à Gap : la guerre des chiffres. Les comptes ne sont décidément pas bons entre Pascale Boyer, la députée des Hautes-Alpes, et Roger Didier, le maire de Gap. Alors que l’établissement a vu à la rentrée sa 12ème classe fermer par l’Inspection Académique, la décision était soutenue en début de semaine par la parlementaire qui comptabilisait 45 élèves en moins depuis 2017, dont 23 rien que pour les deux dernières années. Des chiffres contestés par le maire de Gap, il avance 37 enfants en moins depuis 2017 et 16 depuis 2020. Enfin, concernant le taux d’encadrement, il serait de 21,9 élèves par enseignant pour Pascale Boyer, contre 22,55 pour Roger Didier, « et si la 12ème classe était maintenue, la moyenne serait de 20,67 alors qu’elle est de 19,92 dans le département ».

 

Roger Didier soutenu par le Rassemblement National

Le maire continue sa grève de la faim, c’est le troisième jour ce mercredi. Également conseiller régional de Renaud Muselier, il a reçu un soutien inattendu... celui des élus régionaux du Rassemblement National, Franck Allisio président du groupe et Louis Albrand, conseiller régional des Hautes-Alpes, « nous partageons son constat sur la logique comptable de l’Éducation Nationale qui joue systématiquement en défaveur de la ruralité ».

 

Les salles de classe de nouveau ouvertes, une plainte toujours en cours

Après y avoir été largement incité par la préfecture des Hautes-Alpes, le maire a décidé de rouvrir les salles de classe de l’école Porte Colombe. Elles avaient été verrouillées depuis le week-end dernier, en signe d’opposition. L’Inspection académique et la direction de l’établissement scolaire ont déposé plainte.

Classes verrouillées à l'école Porte Colombe / © Jam Epourlavit

C. Cava Michard