Hautes-Alpes : après 3 millions d’euros de travaux, la Cinémathèque de montagne ouvre ses portes à Gap

Hautes-Alpes :  après 3 millions d’euros de travaux, la Cinémathèque de montagne ouvre ses portes à Gap

CULTURE / « On est la seule Cinémathèque de montagne qui existe » explique son directeur, Gilles Charensol

 

- Hautes-Alpes -

 

Elle vient d’ouvrir ses portes ce mardi au public. Après deux ans de travaux, la Cinémathèque d’images de montagne à Gap est fin prête pour accueillir du public. 2.7 millions d’euros de travaux ont été nécessaires pour transformer l’ancienne usine Badin en un lieu de culture. 250.000 euros pour l’exposition viennent compléter l’investissement. Au total, 1.000 m² pour valoriser les films de montagne.

Exposition sur le cinéma de montagne, projections de films d’archives mais aussi immersion grâce à la réalité virtuelle dans les paysages haut-alpins. L’idée était bel et bien de valoriser le fonds rassemblé par la Cinémathèque de montagne souligne Gilles Charensol, son directeur

 

« Depuis 25 ans, on fait un travail qui ne se voit pas, on collecte et on numérise tous les films tournés en zone de montagne. On a un fonds qui est unique, unique au monde »

 

10.000 documents ont été collectés et numérisés

3.000 d’entre eux sont même accessibles sur internet. « On collecte des documents de toutes les montagnes du monde : de l’Himalaya, d’Amérique du Sud, de France et d’Europe, du Caucase… » poursuit Gilles Charensol

 

« On est la seule Cinémathèque de montagne qui existe »

 

Un lieu qui permet une véritable plongée dans l’histoire de la montagne et du film grâce à des modules interactifs et ludiques.

Le reportage d'Aurore Vallauri :

 

Vous pouvez retrouver les tarifs et le programme sur le site de la Cinémathèque de Montagne : cin@cimalpes.fr ou au 04 92 52 13 87.

 

A. Vallauri