Hautes-Alpes : Stéphane Tempier tire sa révérence

Hautes-Alpes : Stéphane Tempier tire sa révérence

SPORTS / À 36 ans, le Haut-Alpin a disputé ce dimanche à Val Di Sole en Italie la dernière course de sa carrière de vététiste professionnel

 

- Hautes-Alpes -

 

Comme annoncé lors des derniers Championnats du monde de VTT cross-country aux Gets, Stéphane Tempier a mis fin à sa carrière professionnelle ce dimanche à l’occasion de la dernière manche de la Coupe du Monde à Val Di Sole en Italie. Une 33ème place pour sa dernière mais l’histoire ne se souviendra pas de ça mais plutôt de 20 ans au plus haut niveau pour celui qui est l’un des plus grands sportifs haut-alpins du XXIème siècle. On se souviendra par contre de sa bonhomie au service de la performance avec un palmarès qui en ferait pâlir plus d’un : vice-champion du monde juniors en 2004, médaillé de bronze par équipe toujours aux Mondiaux mais seniors cette fois-ci, une autre médaille de bronze mais en individuel en 2019 et finalement, une deuxième place au classement de la Coupe du Monde en 2017.

 

La fin d'une histoire mais le début d'une autre

En deçà de ses performances habituelles depuis un an et demi, le Haut-Alpin a continué à garder le sourire même quand il terminait ses courses dans l’anonymat. Malgré tout, un dernier coup d’éclat à domicile a su illuminer quelque peu cette saison avec un titre de champion de France de VTT marathon à Serre-Chevalier Briançon. Son seul sacre national. À 36 ans, le Gapençais pose donc son vélo de coureur professionnel mais ne quitte pas pour autant le circuit mondial en devenant conseiller technique au sein de son équipe Rockrider. Un nouveau rôle que Stéphane Tempier envisage avec envie et bien entendu, le sourire.

 

C.Lourenço