Hautes-Alpes : le maire de Gap bloque l'Inspection Académique

Hautes-Alpes : le maire de Gap bloque l'Inspection Académique

ÉDUCATION / Roger Didier, accompagné de ses élus, se mobilise pour obtenir la réouverture de la 12ème classe au sein de l'école Porte Colombe

 

- Hautes-Alpes - 

 

Le maire de Gap et les élus de la ville en opération blocage ce matin. Depuis 7h15, ils sont devant les grilles de l’Inspection Académique des Hautes-Alpes pour obtenir la réouverture de la 12ème classe de l’école Porte Colombe. Une décision incompréhensible pour Roger Didier, alors que rien ne justifie cette fermeture, « il n'y a pas de baisse d'effectifs. J'ai essayé de faire comprendre avec des arguments exposés à la Directrice Académique qu'il y avait lieu de revoir sa décision. Je suis fortement déterminé car il n'y a pas que les chiffres, il y a l'humain », avance l'édile. Il appelle notamment au soutien de l'hôpital du CHICAS, voisin de l'établissement, et de son personnel « qui doit pouvoir bénéficier de dérogations pour être à proximité de leurs enfants. Une nouvelle fois, Gap est la variable d'ajustement de l'Académie, c'est inacceptable ».

 

L'Inspection Académique ne reverra pas sa copie

Interrogée ce matin dans "Le 8:30" sur Alpes 1, la DASEN des Hautes-Alpes, Catherine Albaric Delpech a affirmé qu'il n'y avait « aucune raison de faire marche arrière » dans cette fermeture de classe à l'école Porte Colombe. « Il ne s'agit pas dresser les uns contre les autres mais de viser l'équité départementale, de ne défavoriser aucun élève et non pas de favoriser un maire plutôt qu'un autre », avance t-elle. 

 

C. Cava Michard