Hautes-Alpes : d'importants travaux menés sur le pont du Riou Bourdou à Savines

Hautes-Alpes : d'importants travaux menés sur le pont du Riou Bourdou à Savines

INFOS ROUTE / Dès lundi prochain et jusqu'à novembre, un alternat de circulation sera mis en place sur l'ouvrage. Il faudra même prévoir une fermeture totale de l'axe dans la nuit de lundi à mardi. Les précisions ici

 

- Hautes-Alpes - 

 

Attention aux perturbations attendues dès la semaine prochaine sur la nationale 94. C’est un important chantier qui va s’ouvrir : celui de la réhabilitation du Pont du Riou Bourdou à Savines le Lac, long de 226 mètres. Dès lundi, les engins de chantier vont donc s’installer pour des travaux menés jusqu’à juin 2025.

 

Un chantier en six phases

Construit entre 1958 et 1960, l’ouvrage nécessite des travaux d’entretien lourd. Il faut notamment renforcer sa structure pour qu’il dure dans le temps et que les convois exceptionnels le traversent. Le chantier sera divisé en six phases de 3 mois, soit 18 mois sur 3 ans, du 22 août 2022 au 25 juin 2025.

© DIRMED

La DIRMED, qui exploite la nationale 94 et donc le pont du Riou Bourdou, va procéder à la réparation des bétons dégradés. De nouvelles articulations seront aussi installées, les barres de maintien vont être remplacées.

© DIRMED

Quant au tablier, il faudra le renforcer par des bandes de tissus en fibre de carbone. Les garde-corps actuels seront remplacés par des dispositifs de retenue assez forts pour retenir un poids lourd. Enfin les trottoirs, l’étanchéité, les joints de chaussée et la couche de roulement seront totalement refaits. Il faudra donc un peu moins de trois ans pour que ce chantier se mène à bien, mais compte tenu des restrictions de circulation nécessaires pour le réaliser, impossible de mener les travaux l’hiver et une partie de l’été.

La DIRMED est aussi confrontée à des contraintes écologiques : le pont du Riou Bourdou est occupé par des chauves-souris et des hirondelles, deux espèces protégées. Des études et un suivi des spécimens ont été réalisés permettant de définir des mesures pour éviter les éventuels impacts.

 

Des perturbations attendues dès lundi

Le coût, pour l’heure prévisionnel de cette opération est estimé à 4,55 millions d’euros. Des travaux financés par l’État dans le cadre du Plan de Relance. Il faudra s’attendre dès la semaine prochaine à voir la circulation perturbée. Dès la nuit de ce 22 août et jusqu’au 25 novembre prochain, un alternat de circulation jour et nuit sera en place. Mais pour procéder à son installation, l’axe devra être totalement coupé aux véhicules dans la nuit de lundi 21h à mardi matin 6h. Les voitures devront suivre Saint-Apollinaire par les départementales 9 et 41.

Les poids lourds de moins de 4 mètres de haut devront passer par le Sauze du Lac, via les départementales 954, 900 et 900b. Par contre, pour les camions supérieurs à cette hauteur, il faudra reporter leur trajet ou stationner de part et d’autre du chantier. Des aires de stationnement seront mises à disposition.

Durant l’alternat de circulation, il faudra lever le pied : la vitesse sera limitée à 50 km/h avec une voie réduite à 3,50 mètres de large.

 

C. Cava Michard