Hautes-Alpes : le Mythe de retour dans sa vraie forme !

Hautes-Alpes : le Mythe de retour dans sa vraie forme !

SPORTS / Après une annulation en 2020 du fait de la crise COVID-19 et une édition à huis clos l'an dernier, l'EmbrunMan reprend ses droits

 

- Hautes-Alpes - 

 

Le mythe de retour ! Et c’est une tradition, l’EmbrunMan a donc lieu ce 15 août. Après une annulation en 2020 en raison de la pandémie, puis une édition à huis-clos l’an dernier du fait des restrictions sanitaires, le célèbre triathlon autour d’Embrun reprend ses droits. Ils seront un peu plus de 900 participants au départ, moins que les éditions précédentes. « La crise COVID a laissé des traces, les courses ont du mal à faire le plein » estime l’organisation.

 

Certains coureurs ne seront pas au départ, d'autres espèrent renouveler l'exploit

Une crise qui aura mis plusieurs favoris forfaits, comme Etienne Diemunsch, positif au coronavirus. Le tenant du titre Léon Chevalier ne sera pas non plus au départ. Mais dans ceux qui tenteront d’inscrire leur nom au palmarès du Mythe, William Mennesson, vainqueur en 2019 qui avait dû abandonner l’an dernier en raison de problèmes gastriques. Le Croate Andrej Vistica sera cette année encore au départ, il a gagné en 2015 et a décroché l’an dernier la 3ème place. Il faudra qu’il fasse attention à Théo Debard, à Félix Pouilly et le Belge Sven Van Luyck respectivement 4ème et 6ème sur la précédente édition. Côté femmes, Jeanne Collonge sera au départ. Elle remportait son premier EmbrunMan il y a 10 ans… Un exploit renouvelé l’an dernier en devenant par la même la première femme à passer sous la barre des 11h de course. Face à elle, la Chilienne Barbara Riveros est une très sérieuse concurrente ! A 35 ans et après 4 participations aux Jeux Olympiques, elle s’est convertie au triathlon longue distance. La Française Justine Mathieux a également fait de l’EmbrunMan un objectif de saison. A noter que Christel Robin et Alexandra Tondeur sont finalement forfait.

 

C. Cava Michard