Hautes-Alpes : Williams Randy, un triathlète qui court pour la vie

Hautes-Alpes : Williams Randy, un triathlète qui court pour la vie

SANTÉ / SPORTS / En lice sur le Triathlon L Embrun ce dimanche, ce Grenoblois se lance ce défi fou deux ans après avoir vaincu le cancer pour mettre en lumière l'activité physique adaptée

 

- Hautes-Alpes -

 

Williams Randy, un triathlète qui court pour la vie. Ce dimanche, le Grenoblois se lance un grand défi en prenant le départ du Triathlon L Embrun autour du lac de Serre-Ponçon. Un magnifique panorama pour cet amoureux de la montagne qui revient de très loin car il mettait fin à sa chimiothérapie, il y a deux ans jour pour jour. Sorti vainqueur de son plus grand combat, il veut désormais vivre intensément et soutenir la lutte contre le cancer en mettant en avant l’importance du sport.

 

« J’ai juste envie de vibrer, de vivre ! », Williams Randy

 

Alors que la science a prouvé que la pratique d’une activité physique adaptée, pendant et après les traitements, réduit les chances de récidive de 40%, l’Isérois veut donc apporter sa pierre à l’édifice en ouvrant une cagnotte en ligne. Une cagnotte appelée « Un pas de plus » pour développer l’APA en service d’oncologie qui a été une véritable bouée de sauvetage pour Williams Randy durant sa maladie.

 

Avec encore un mois pour faire des dons, 1.170 euros sur les 10.000 euros espérés ont déjà été récoltés en faveur de La Ligue contre le cancer et AGARO, l' association grenobloise d’aide et de recherche en oncologie. 120 euros ont même été donnés par l’organisation de l’épreuve embrunaise qui promet de faire mal aux jambes de Williams Randy avec 1.9 km de natation, 90 km de cyclisme sur 1.500 mètres de dénivelé et 21 km de course à pied. Notez qu’il s’agit de la plus longue distance car deux autres courses seront également proposées dans des formats XS et M.

 

C.Lourenço