Hautes-Alpes : l'idée d'un tram-train Veynes-Embrun fait son chemin jusqu'à Gap

Hautes-Alpes : l'idée d'un tram-train Veynes-Embrun fait son chemin jusqu'à Gap

TRANSPORT / Le président de l'agglomération Gap-Tallard-Durance, Roger Didier, appelle les autres intercommunalités à appuyer la démarche

 

- Hautes-Alpes - 

 

L’idée d’un train pendulaire fait son chemin jusqu’à la communauté d’agglomération de Gap. Le président Roger Didier ne l’appelle pas train pendulaire, mais évoque plutôt l’idée d’un tram-train qui relierait Veynes à Embrun. Selon lui, c’est le moyen « parfaitement adapté » pour réduire l’usage de la voiture. La communauté d’agglomération Gap-Tallard-Durance appelle donc les autres intercommunalités, notamment le Buëch-Dévoluy, Serre-Ponçon Val d’Avance et Serre-Ponçon, à appuyer la démarche « même si elles n’ont pas la compétence transports ».

 

Des gares rouvertes et des arrêts dans la périphérie gapençaise

C’est la Région qui la possède. Roger Didier va plus loin et demande la réouverture, « sous une forme allégée » des gares de la Roche-des-Arnauds, la Freissinouse et la Bâtie Neuve « et la mise en place d’arrêts dans la périphérie urbanisée de Gap, par exemple au niveau des Eyssagnières et du Val du Plan ».

 

C. Cava Michard