Hautes-Alpes : l’Hospitalisation À Domicile bientôt de retour dans le Briançonnais

Hautes-Alpes : l’Hospitalisation À Domicile bientôt de retour dans le Briançonnais

SANTÉ / Fermée en février 2021, l’antenne HAD de Briançon qui couvrait le nord des Hautes-Alpes envisage une réouverture avant la fin de l’année 2022

 

- Hautes-Alpes -

 

L’Hospitalisation À Domicile bientôt de retour dans le Briançonnais. Fermée en février 2021, l’antenne HAD de Briançon qui couvrait le nord des Hautes-Alpes envisage une réouverture avant la fin de cette année. Pour rappel, l’Hospitalisation À Domicile est un mode de prise en charge hospitalier qui permet d’assurer des soins non réalisables en ville pour des patients qui ont besoin d’un suivi, par le biais d’une équipe de coordination pluridisciplinaires et médicalisée.

 

« On a essayé de trouver des solutions pour tous les patients pour ne laisser personne au bord de la route », Marion Lopez

 

Malgré le coût qui s’élève à 400.000 euros par an pour huit patients, ce projet de réouverture est en haut de la liste des priorités pour le CHICAS de Gap, support de l’antenne briançonnaise et bien entendu, le Centre Hospitalier des Escartons. Une réflexion plus globale a été effectuée avec notamment la volonté de recruter plus massivement et une meilleure articulation avec le pôle de médecine. Des écueils, parmi d’autres, qui ont emmené l’antenne HAD de Briançon à fermer même si la santé des patients est restée au cœur des préoccupations du personnel selon Marion Lopez, directrice du centre hospitalier de la Cité Vauban.

 

Inscrite dans une démarche globale sur les cinq prochaines années pour mieux répondre aux besoins des patients du territoire briançonnais, cette réouverture est l’une des facettes de cette ambition. On peut en effet également évoquer le projet de médecine du sport dès septembre prochain, le développement de l’activité d’urologie qui va passer par l’acquisition d’un laser par le CHICAS de Gap d’ici la fin de l’année ou l’ouverture d’une salle nature pour des accouchements physiologiques.

 

T.Durand / C. Lourenço