Hautes-Alpes : « aucune voix ne doit se porter sur le candidat d’extrême gauche » pour K. Para

Hautes-Alpes : « aucune voix ne doit se porter sur le candidat d’extrême gauche » pour K. Para

POLITIQUE / Le chef de file local des Républicains se positionne au lendemain du 1er tour des législatives

 

- Hautes-Alpes -

 

« Aucune voix ne doit se porter sur le candidat d’extrême gauche » pour Kevin Para. Le candidat LR sur la 1er circonscription des Hautes-Alpes est arrivé ce dimanche soir en quatrième position avec 12.56 % des voix, soit 3.803 votes derrière le RN d’Eric Sarlin. Pour Kevin Para, « nos idées, celles de la Droite, et du Centre Droit sont à l’exact opposé de celles proposées par la NUPES ». Sans appeler à voter pour la candidate d’Ensemble, Pascale Boyer, le chef de file local des Républicains « pense qu’aucune voix ne doit se porter sur le candidat de la NUPES dans la première circonscription des Hautes-Alpes ». Au lendemain du premier tour, il analyse également les résultats de la coalition de gauche comme « un avertissement au Gouvernement » des Français.

 

A. Vallauri