Hautes Alpes : l’éolien, une soufflante pour Pascale Boyer ?

Hautes Alpes : l’éolien, une soufflante pour Pascale Boyer ?

POLITIQUE / L’association Haut Buëch Nature appelle à ne pas voter pour la députée sortante et candidate de Renaissance, ex-La République En Marche

 

- Hautes-Alpes -

 

L’éolien, une soufflante pour Pascale Boyer ?  L’association Haut Buëch Nature appelle à ne pas voter aux prochaines élections legislatives pour la députée sortante et candidate de Renaissance, ex-La République En Marche sur la 1ère circonscription des Hautes-Alpes. En cause, la sollicitation du ministre de l'Écologie par l’élue haut-alpine en faveur de la construction de six éoliennes de la société canadienne Boralex sur la montagne d’Aureille. Un projet qui a pourtant essuyé les avis défavorables du Conseil National de la Protection de la Nature et de ce même ministère de l'Écologie en 2017 ainsi que le rejet de la demande d’autorisation de Boralex par arrêté préfectoral en 2018. De plus, le collectif reproche à Pascale Boyer son volte-face par rapport à ses engagements de 2017 et son opposition en 2021 à un amendement de la loi « 3DS ». Il accordait plus de pouvoirs aux communes et à leurs habitants pour refuser un projet éolien.

 

J.Elzéard