Hautes-Alpes : les visages des « Villages d’Alpinisme des Écrins » se projettent

Hautes-Alpes : les visages des « Villages d’Alpinisme des Écrins » se projettent
© Thibaut Durand / Alpes 1

TOURISME / CULTURE / Jusqu'au 30 septembre prochain, l'artiste Philippe Echaroux projettera des œuvres monumentales sur plusieurs lieux mythiques de sept villages du Parc national des Écrins

 

- Hautes-Alpes -

 

Les « Villages d’Alpinisme des Écrins » mis en lumière pour l’été. Coup d’envoi de la saison estivale jeudi dernier avec un rassemblement des acteurs de la montagne à La Grave. Aux côtés du Parc national de Écrins, des représentants des Villages des Écrins, des gardiens de refuges, des membres du Secours en montagne, des guides et accompagnateurs en montagne ainsi que l’ensemble des acteurs du tourisme haut-alpin se sont donc réunis pour célébrer cet « espace libre et convivial pour tous les amateurs de la nature ».

© Thibaut Durand / Alpes 1 

 

C’était également l’occasion de participer au vernissage de l’exposition « Lumières sur les Villages d’alpinisme des Écrins » en présence de l’artiste/photographe Philippe Echaroux.

 

« Si on met tous les portraits à côté, ça doit être une espèce de portait de la vallée. C’est l’idée en tout cas ! », Philippe Echaroux

 

Du « street art 2.0 » avec des œuvres lumineuses et monumentales qui seront projetées, la nuit tombée, dans plusieurs lieux naturels et urbains de sept villages comme La Grave, Villar d’Arène, Le Monêtier les Bains, La Chapelle en Valgaudemar ou Vallouise-Pelvoux. Des représentations humaines de ces sites à réenchanter dans le cadre d’une installation éco-responsable.

 
© Patrick Domeyne / ADT 05

 

Des projections à découvrir jusqu’au 30 septembre prochain à l’occasion de cette saison estivale qui s’annonce formidable selon Yvan Chaix, directeur de l’Agence de Développement des Hautes-Alpes. Après deux étés records en 2020 et en 2021, on prévoit actuellement +17% sur le taux d’occupation et la volonté de démocratiser l’alpinisme où l’escalade ne doit pas être étranger à ces bonnes estimations.

 

T.Durand