Hautes-Alpes : un vaste chantier s'ouvre sur la RD 1075

Hautes-Alpes : un vaste chantier s'ouvre sur la RD 1075

INFOS ROUTE / Il s’agit de la mise au gabarit de la route sous la voie de chemin de fer à Aspres-sur-Buëch. D'importantes perturbations sont attendues

 

- Hautes-Alpes - 

 

Un important chantier va démarrer dans les prochains jours sur la départementale 1075 à Aspres-sur-Buëch. Il s’agit de la mise au gabarit de la route sous la voie de chemin de fer. « L’idée est de consolider et pérenniser l’axe entre Sisteron et Grenoble », explique le département. « L’opération va consister à creuser la route pour redonner un gabarit normal en hauteur. C’est une opération importante avec de multiples contraintes, notamment imposées par la SNCF. Par exemple, et compte tenu de la géométrie de route sous l’ouvrage de la SNCF – en courbe et contre-courbe à faible rayon – le décaissement ne pourra pas se faire en pleine largeur. Il faudra également mettre en place un ouvrage de soutènement provisoire. Il soutiendra alternativement les deux demies chaussées», précise Marcel Cannat, vice-président en charge des infrastructures routières. 

 

De fortes perturbations attendues

Dès lundi prochain et jusqu’au au 13 juillet, la circulation se fera moyennant un alternat pendant toute la durée du chantier, y compris le week-end. La circulation sera interdite aux véhicules de plus de 13 mètres (semi-remorques, camions remorques, bus 3 essieux, convois exceptionnels). Ils devront passer par la RN85. Le temps de parcours supplémentaire estimé est de 1h environ. Un autre itinéraire de déviation passant par la RD 993 en direction de la Drôme pour récupérer l’A7 dans la vallée du Rhône pourra être emprunté.

Les week-ends, et notamment celui de Pentecôte (4, 5, et 6 juin), la circulation sera plus intense que les jours de semaine. Une régulation manuelle sera mise en place aux heures de pointe pour libérer plus fréquemment le sens le plus chargé. Des agents du Département seront présents. Les bus de 13 mètres de longueur qui se substituent aux trains en raison de travaux sur la ligne ferroviaire entre Aspres et Vif pourront franchir le chantier à allure très réduite.

 

C. Cava Michard